Les alternatives bio et sans gluten aux farines de blé industrielles

Les alternatives bio et sans gluten aux farines de blé industrielles

Le gluten contenu dans les farines traditionnelles comme le blé, l’orge, l’avoine ou encore l’épeautre engendrent souvent des pics de glycémie rapide, des problèmes intestinaux et des sensations de malaise. Il faut savoir que ces céréales sont souvent très modifiées (OGM) ou traitées avec des produits chimiques. Ces farines sont utilisées dans un grand nombre de produits de la grande consommation. Afin d’opter pour une solution plus respectueuse de votre organisme, mais aussi de l’environnement, nous vous invitons à découvrir les farines biologiques et sans gluten.

Les différents types de farines sans gluten et bio

Pour une alimentation santé, évitez les produits transformés et choisissez toujours vos farines biologiques : cultivées sans pesticides, sans OGM, elles respectent aussi bien votre santé que celle de l’environnement.

La farine de patate douce

3 patates douces

Surtout connue dans les pays tropicaux, la patate douce nous vient d’Afrique et d’Amérique du Sud et était encore peu connue sur notre continent il y a quelques années. La patate douce est maintenant intégrée dans notre cuisine, mais nous avons tendance à la manger en purée ou en cuisson vapeur.

Il existe pourtant une forme qui est encore peu utilisée, la farine de patate douce biologique et sans gluten. La patate douce contient naturellement 80% d’eau. En la déshydratant, on obtient une farine concentrée en vitamines et nutriments excellents pour la santé. Elle est très présente dans la cuisine asiatique et très appréciée dans l’alimentation spécifique pour sportifs. Le processus de dessiccation est réalisé à basse température afin de préserver les bienfaits de la farine de patate douce :

  • Elle ne provoque pas de pics d’insuline comme les farines traditionnelles qui contiennent du gluten
  • L’énergie est délivrée en continu, afin de ne pas provoquer de baisses de dynamisme
  • L’indice glycémique est bas, ce qui aide à la perte de poids sans pour autant créer de frustrations
  • C’est un coupe-faim très intéressant qui donne rapidement une sensation de satiété
  • La patate douce est riche en vitamines (A, B2, B6, C), mais aussi de nombreux minéraux
  • Elle est pauvre en graisse et en sucres rapides
  • Elle évite le stockage des graisses, comme pourraient le faire les farines de blé
  • Elle est antioxydante et réduit les risques de maladies cardiovasculaires
  • C’est un ingrédient basifiant qui permet d’apporter un meilleur équilibre au corps
  • Elle réduit le risque de développer un cancer (prostate, sein, vésicule, rein ou cancer colorectal en particulier)
  • Elle convient aux personnes intolérantes au gluten

La farine de châtaigne

Pour remplacer les farines traditionnelles, vous avez aussi la possibilité d’utiliser la farine de châtaigne. Sans gluten, elle est régulièrement employée pour ses saveurs délicates et si particulières. Douce, elle est souvent utilisée seule ou avec d’autres farines qui ont un goût moins prononcé. La farine de châtaigne possède une forte densité et a un pouvoir de satiété rapide. On s’en sert pour réaliser des gâteaux, des pâtes à pain sans gluten ou encore des pâtisseries allégées.

Elle est idéale pour accompagner des aliments gourmands comme le chocolat ou des fruits sucrés. Mais vous pouvez aussi épaissir vos préparations liquides comme des sauces ou des soupes. Pensez cependant à la passer dans un tamis afin de réduire le risque de grumeaux.

La farine de sarrasin

Cette farine est aussi appréciée pour son goût de noisette et son absence de gluten. Le sarrasin porte aussi le nom de « blé noir », pourtant il n’est pas du tout cousin du blé. Il s’agit d’une fleur qui donne des graines, sa farine est grise et est traditionnellement utilisée pour la confection des galettes bretonnes. Vous pouvez réaliser des plats salés ou des desserts sucrés avec cette farine. Sa texture est aussi très dense, mais son goût particulier ne plaît pas à tout le monde. Si vous suivez un mode d’alimentation classique, vous pouvez la marier à une farine de riz ou à encore de la fécule de pommes de terre pour un meilleur équilibre des saveurs.

La farine de quinoa

Encore peu connue, la farine de quinoa apparaît pourtant de plus en plus souvent dans les recettes. On broie les graines de quinoa pour obtenir cette farine sans gluten. C’est une plante qui donne à la farine une saveur de noisette, parfois un peu amère. Très appréciée des vegans, elle est connue pour sa facilité à être digérée et pour sa bonne teneur en nutriments (fer, zinc, protéines, etc.).

Pour atténuer son goût amer, n’hésitez pas à la mélanger à d’autres farines. On utilise la farine de quinoa pour rendre plus épaisses sauces et soupes, mais aussi pour confectionner des desserts délicieux comme des cupcakes ou des gâteaux sans gluten.

La farine de riz

C’est l’une des farines sans gluten les plus couramment utilisées pour remplacer la consommation de farine de blé. Très utilisée en Asie, son goût est totalement neutre et elle ne contient pas de gluten.

On l’apprécie pour sa légèreté et la finesse de son grain, idéal pour toutes sortes de préparations culinaires. Vous trouverez différentes farines de riz (farine de riz blanc, semi-complète ou riz brun). Riche en amidon, elle permet aussi de donner de l’épaisseur à des sauces comme la béchamel. Elle est aussi pratique pour paner les viandes, poissons ou légumes.

Comment bien utiliser les farines sans gluten biologiques ?

Il y a plusieurs conseils à observer pour utiliser correctement ces farines différentes de celle de blé :

  • Préférez une pesée de vos farines plutôt que la graduation d’un verre mesureur. La densité des farines sans gluten est vraiment différente de celle de la farine de blé. Par conséquent, il vaut mieux les peser pour prélever la bonne quantité afin de ne pas fausser les recettes.
  • Pour un résultat parfait, mariez les farines entre elles. Ainsi les goûts seront plus équilibrés et vous bénéficierez de tous les bienfaits de ces farines.
  • 80g de farine de patate douce équivaut à 100g de farine de blé : vous mettez donc moins de farine de patate douce dans vos recettes pour le même résultat
  • Mélangez toujours les farines avant d’ajouter des œufs ou du lait. Le mélange sera plus efficace si aucun élément humide n’est venu se mélanger à ces farines.
  • Il vaut mieux faire son mélange de farines soi-même plutôt que d’acheter des paquets de préparation déjà prêts. Ils sont beaucoup plus onéreux et vous pouvez jouer sur des pourcentages différents en fonction de la texture que vous souhaitez obtenir, mais aussi du goût désiré.
  • Vous pouvez aussi compléter vos préparations avec des fécules sans gluten. Leur texture est vraiment très légère et elles permettent de réduire la densité de certaines farines sans gluten pour une préparation plus aérienne.

Dans tous les cas, si vous pratiquez un sport de manière intensive ou si vous avez des objectifs de performance, n’hésitez pas à vous faire conseiller par un nutritionniste.