Le portail du corps et de l'esprit » Santé » Comment bien choisir son aide ou son appareil auditif ?

Comment bien choisir son aide ou son appareil auditif ?

Comment bien choisir son aide ou son appareil auditif ?

Face à une perte d’audition, on peut rapidement se sentir perdu et désarçonné devant la multiplicité des options et des offres sur le marché de l’aide auditive. Pour y voir plus clair, voici quelques pistes qui vous permettront de mieux comprendre la marche à suivre.

Quand faut-il faire la démarche ?

En France, près de 8% de la population rencontre des problèmes auditifs (ce qui représente 5 millions de personnes). Pourtant, seuls 40% de ces personnes sont appareillées et la grande majorité d’entre elles déclarent être satisfaites de leur aide auditive. Il existe encore une image pas toujours très glamour que l’on attribue au port d’un appareil auditif. Pourtant, les mécanismes proposés de nos jours sont bien loin des idées reçues et beaucoup plus performants. La prévention est encore le meilleur moyen d’éviter une perte d’audition précoce qui touche même les plus jeunes (un article sur le sujet ici). Qui plus est, laisser une déficience auditive se dégrader et ne pas combler cette perte d’audition peut avoir des conséquences importantes sur la vie quotidienne et elles seront véritablement problématiques au fur et à mesure du temps.
Ainsi, être attentif aux premiers signes d’une perte d’audition est capital pour ne pas laisser sa santé auditive se dégrader et se priver d’une ouïe de qualité. On aura plus de facilité à apprécier la performance d’un appareil auditif et à juger de son efficacité lorsque l’on a encore le souvenir de l’effet d’une bonne audition. Une fois que l’on a laissé les choses traîner, il sera beaucoup plus difficile de trouver l’aide auditive adéquate.

Les premiers signes sont simples à repérer. Évidemment, les difficultés à entendre doivent être notées, mais ce n’est pas toujours facile à mesurer étant donné que la dégradation est progressive. En revanche, si l’on a pour habitude de faire souvent répéter les gens autour de soi ou que l’on a du mal à tenir le fil de la conversation dans un environnement bruyant, il est possible qu’une aide auditive soit bénéfique.

Comment s’y prendre pour obtenir une aide auditive ?

En cas de déficit auditif, le premier réflexe sera de se diriger vers son médecin généraliste qui procédera à un examen préliminaire afin de vérifier qu’il n’y a pas d’affections particulières. Ensuite, le parcours de prise en charge se poursuivra vers un audioprothésiste. C’est ce dernier qui après différents examens sera en mesure de vous proposer l’aide auditive qui lui paraîtra la plus adéquate. Il pourra s’agir d’appareils positionnés sur le contour de l’oreille ou de disposition intra-auriculaire (plus discrets, ces derniers ne s’adressent cependant qu’aux personnes souffrant d’une perte d’audition légère à moyenne). Un devis associé à une note informative sera alors délivré. Il est tout à fait possible de se tourner vers plusieurs audioprothésistes afin d’obtenir différents devis. Le choix du professionnel qui accompagnera la fabrication et l’ajustement de votre appareil auditif doit être fait avec soin, il devra se montrer à l’écoute de vos besoins et attentes.

Une fois le devis confirmé, l’audioprothésiste procédera alors à la prise de l’empreinte auditive, à l’ajustement de l’appareil et au suivi pour vérifier que l’appareil permet d’obtenir une audition la plus nette possible et également pour procéder à la maintenance de l’appareil. Les différents engagements qui devront être respectés par le professionnel en charge de votre audition sont détaillés sur le site de l’Assurance Maladie.

Pour bénéficier d’une aide auditive performante, on prendra donc soin de se faire accompagner par un professionnel qualifié qui permettra de profiter d’un suivi personnalisé.