Comment utiliser un shampoing sec?

Les soins apportés aux cheveux sont tout aussi importants que ceux pour la peau. En effet, vos cheveux ont besoin qu’on les hydrate, qu’on les nourrisse et bien-sur qu’on les nettoie. Le soin capillaire est donc un point sur lequel il mérite de s’attarder pour connaitre les besoins de nos cheveux et quels produits vont les mettre en valeur.  Le lavage, on le sait, ne doit pas être trop fréquent sous peine que le cuire chevelu ne graisse trop vite et le shampoing doit être sélectionné selon le type de cheveux de chaque personne : gras, mixte, sec… Pour compléter et facilité encore plus la vie de toutes, il existe des shampoings secs pour rafraichir votre chevelure entre deux shampoings classiques.  Ils agissent eux aussi comme des soins et sont donc adaptés au différents types de cheveux et donc aux différents besoins. On en trouve même qui s’adaptent à la couleur de nos cheveux.

Share:

Fleurs de CBD : les différentes variétés

Les fleurs de CBD sont des produits essentiellement cultivés en Europe et en Amérique à partir d’une agriculture biologique : sous serre, extérieure ou intérieure. Profitant d’un marché en plein essor, ces fleurs sont commercialisées de diverses manières dans les pays où elles sont produites et acheminées. De même, les fleurs de CBD se déclinent en plusieurs variétés sur le marché pour répondre à une multitude de besoins. Nous vous présentons ici quelques informations pratiques sur le dispositif qui encadre la vente et la commercialisation des différentes variétés de fleur de CBD.

Vente et commercialisation des fleurs de CBD : la législation

Le gouvernement français a pris le 30 décembre 2021 un arrêté afin de mettre en place un nouveau cadre réglementaire pour la vente des produits de CBD. De cette note officielle, il ressort que les fleurs et feuilles de CBD ne peuvent être récoltées et importées que pour la production industrielle d’extraits de chanvre. La vente brute des fleurs de CBD, quelle que soit leur forme, est formellement interdite au même titre que leur détention par tout type de consommateurs. Cette décision aurait été prise pour des raisons de santé publique. Elle intervient en réponse à la décision de la Cour de justice de l’Union européenne dans l’affaire dite Kanavape qui portait sur la conformité de l’ancienne réglementation française concernant le cannabis (arrêté du 22 août 1990) avec le droit de l’Union européenne.

Toutefois, compte tenu de certaines insuffisances et de la montée de certaines voix, l’arrêté du 30 décembre 2021 fut suspendu par le Conseil d’État le 24 janvier 2022 en attendant la mise en place d’une nouvelle décision. Cette suppression provisoire de l’arrêté permet ainsi la vente et la commercialisation des fleurs de CBD respectant les taux fixés par la loi française (moins de 0,3 % de THC).

Voici donc quelques variétés de fleur de CBD que l’on peut actuellement retrouver sur le marché français.

Fleurs de CBD

La Super Lemon Haze

La Super Lemon Haze est une variété de fleurs de CBD qui existe depuis plusieurs années, mais dont la popularité s’est accrue récemment. Doté d’un arôme doux et acide, son taux de CBD peut atteindre 20,3 % selon sa provenance. Le taux de THC quant à lui y est inférieur à 0,3 %. La Super Lemon Haze est le fruit du croisement entre la Lemon Skunk et la Super Silver Haze.

Cette fleur de CBD aux agrumes émet une forte odeur agréable et un goût sucré légèrement citronné. Pas trop douce ni trop forte en bouche, la Super Lemon Haze est aussi remarquable par ses notes de pin. L’agrume y apporte sa douceur pendant que le citron y intègre une saveur acidulée.

Par ailleurs, cette variété de fleurs prend l’apparence de la Lemon haze et présente une couleur intense variant de l’orange au rouge. Elle a aussi par endroit une coloration verte un peu difficile à apercevoir étant donné qu’elle est recouverte de trichomes bicolores. En général, la Super Lemon Haze a un aspect compact et se compose de grands bourgeons.

L’Amnesia

L’Amnesia est considéré comme l’une des variétés de fleurs de CBD les plus mythiques, mais aussi populaires et appréciées du marché. Elle dispose de senteurs végétales très marquées. L’Amnesia est issue d’un croisement entre la Bubble Gum et la Silver Haze. Elle est née à l’époque des hippies et principalement lors de l’avènement du cannabis récréatif.

Cette variété de fleurs de CBD produit par les cultivateurs de marijuana dispose de notes fruitées, poivrées et terreuses. Son taux de CBD se situe entre 5 et 10 %. L’Amnesia est très populaire en France auprès d’une cible consommant un nombre important d’antidépresseurs au quotidien.

L’Orange Bud

L’Orange Bud est une variété de fleurs de CBD dite « iconique » qui existe depuis les années 1980. Ce produit possède diverses notes d’agrumes et d’épices conférées par les terpènes. Il s’agit d’une variété hybride obtenue à la suite d’un croisement entre plusieurs variétés Skunk. Elle possède des génétiques d’Indica Afghane et de Colombian Gold.

L’Orange Bud est une variété CBD à dominance Sativa dont les arômes et le goût passent de la nectarine à l’orange selon le phénotype. Elle est assez simple à cultiver et son attrait visuel est un grand plus.

La Moon Rock

Moon Rock ou roche lunaire est une variété premium de CBD très connue sur le marché. Elle possède un aspect compact et une forme esthétique spatiale. C’est une variété issue de la combinaison de trois formes de cannabis dont la Skuff qui est un produit dérivé de l’huile de chanvre et prenant la forme d’une cire solide.

Son taux minimal en CBD est de 10 % et celui maximal varie entre 80 et 90 %. La Moon Rock est une variété de fleurs de CBD assez riche en cannabidiol. Elle a été testée sur les récepteurs du système endocannabinoïde.

La Mango Kush

La Mango Kush est une variété de fleurs de CBD dont les véritables origines ne sont pas bien connues. Nous savons juste qu’il s’agit d’une fleur de cannabis qui serait issue du croisement entre la semi-espèce Mango et une variété de CBD indienne. Néanmoins, l’industrie du cannabis certifie que l’hybridité de la Mango Kush est constituée à 65 % de Sativa et à 35 % de Indica.

Mango Kush

Cet équilibre fin donne naissance à une bio synthèse authentique et productive qu’est la Mango Kush. Cette variété de fleurs est dotée d’une forte concentration en CBD. Elle dispose de fortes saveurs teintes fruitées et ses terpènes offrent une multitude de goûts comme la banane, la mangue et le citron.

La White Widow

Produit riche en CBD, la variété de fleurs White Widow ou veuve blanche (en français) se démarque par son parfum unique. Elle est créée aux Pays-Bas durant les années 90 et sa forme finale est issue de multiples croisements entre différentes espèces de cannabis. On y trouve par exemple les traces d’une weed Sativa d’origine brésilienne appelée Manga Rosa. Il en est de même pour la variété India Indica et la Kerala.

La White Widow génère des notes de forêt, de pin et de terre, mais aussi des teintes boisées qui s’additionnent aux tonalités gustatives. Sa saveur est à la fois épicée, fruitée et sucrée. Elle dispose également d’une forte concentration en cannabidiol.

https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000044793213

Share:

Les causes les plus courantes des douleurs articulaires

Les douleurs articulaires peuvent être provoquées par diverses causes. Lorsqu’elles deviennent intenses, une consultation médicale s’impose. Celle-ci aboutit généralement à un diagnostic qui vise à identifier précisément la cause. Quelles sont les causes les plus couramment identifiées par les médecins ?

L’arthrite et l’arthrose : les premières causes de douleurs articulaires

Le terme arthrite regroupe un ensemble de maux caractérisés par une douleur articulaire plus ou moins vive. Étymologiquement, le terme signifie « inflammation des articulations ». Il regroupe plusieurs affections, dont la bursite, la fibromyalgie, la tendinite, l’arthrose, et les arthrites juvéniles, psoriasiques, et rhumatoïdes. Il se manifeste par un gonflement des articulations touchées, des difficultés à mouvoir les membres, mais aussi par la chaleur et la rougeur liées à la réaction inflammatoire.

Les types d’arthrites les plus répandus sont l’arthrose et l’arthrite rhumatoïde. L’arthrose touche essentiellement les articulations soumises à de fortes contraintes au cours de la vie. Il s’agit de la hanche (coxarthrose), du genou (gonarthrose) ou encore du rachis. Ces facteurs de risque sont le genre (plus fréquent chez les femmes), l’âge (les plus de 80 ans), le surpoids et l’obésité. L’arthrite rhumatoïde quant à lui n’est pas très connue. Néanmoins, il s’agit d’une maladie auto-immune qui provoque la destruction des tissus de l’organisme. Elle peut être due à un virus combiné à divers facteurs environnementaux.

Lorsque les symptômes s’accumulent, des examens cliniques s’imposent pour diagnostiquer une arthrite. Ces examens regroupent :

  • un bilan sanguin pour vérifier les constances biologiques,
  • une radiographie de la région atteinte pour vérifier l’état de l’articulation,
  • l’observation microscopique du liquide articulaire pour vérifier la présence d’éventuels éléments à risque.

De manière générale, l’arthrite se traite par le repos de l’articulation et l’application d’une source de chaleur. Toutefois, des procédés de soulagement spécifiques s’appliquent en fonction de la cause identifiée. C’est pour cela qu’il est important de comprendre l’origine des douleurs articulaires afin de déterminer efficacement le traitement adapté. L’administration de médicaments peut traiter les symptômes sans rétablir les articulations. De plus, dans certains cas, le traitement peut employer des corticostéroïdes, des antibiotiques et de la colchicine.

douleur genou, douleurs articulaires

Le lupus érythémateux : une maladie auto-immune

Le lupus érythémateux systémique (LES), ou lupus érythémateux disséminé est une maladie auto-immune qui provoque la synthèse d’anticorps antinucléaires. Ces derniers forment avec l’ADN natif un complexe immun et le détruisent. Cela entraîne l’apparition de symptômes, dont le gonflement et la douleur, au niveau des articulations. Plus simplement, c’est le système immunitaire de l’individu lui-même qui produit des agents destructeurs de ses propres tissus sains. D’où sa catégorisation dans les maladies auto-immunes. L’affection est chronique et connaît des périodes de poussées et des périodes de rémission. Elle peut s’attaquer à n’importe quelle partie du corps et se manifeste généralement chez les femmes.

Le diagnostic de cette maladie s’effectue en milieu médical à travers des tests de laboratoire. Ceux-ci consistent à rechercher dans le sang du patient les anticorps spécifiques de la maladie. Dans certains cas, une biopsie peut également orienter sur cette piste.

Quant au traitement, il est basé sur l’administration de substances médicamenteuses, mais aussi l’application locale d’une pommade. Ces procédés permettent respectivement de dissiper les symptômes et de résorber les éruptions cutanées. Les anti-inflammatoires et les corticoïdes peuvent également faire partie du tableau thérapeutique. Cela dépend de l’intensité des douleurs ressenties par le patient.

La polymyalgie rhumatismale

Encore appelée pseudopolyarthrite rhizomélique, la polymyalgie rhumatismale est une maladie inflammatoire qui touche environ 2 % des personnes d’âges comprises entre 50 et 80 ans. Elle est caractérisée par une douleur subite au niveau des épaules et une raideur aurorale. Elle peut également s’attaquer à d’autres parties du corps telles que le cou, le bassin et les cuisses.

Son diagnostic repose sur l’évaluation de la vitesse de sédimentation des érythrocytes et le dosage de la protéine C réactive (CRP). L’augmentation des valeurs de ces paramètres physiologiques par rapport à la normale additionnée aux symptômes spécifiques de la maladie oriente le médecin sur sa piste.

Quant au traitement, il s’effectue principalement avec la prednisone à faible dose pendant une durée pouvant aller jusqu’à 1 an. Les premiers signes d’amélioration obtenue par cette prescription peuvent être ressentis en quelques semaines. Il est recommandé d’administrer 12,5 à 25 mg par jour par voie orale pendant la durée prescrite. Cependant, lorsque les examens médicaux indiquent que la vitesse de sédimentation des érythrocytes et le taux de protéine C réactive sont normaux, un sevrage à plus faible dose est préconisé.

La goutte, cette maladie qui touche principalement les personnes âgées

La goutte est due à un dépôt de cristaux d’acide urique au niveau des articulations. Cette accumulation est provoquée par une hyperuricémie (élévation du taux sanguin d’acide urique). Cela peut être dû à un défaut rénal, à une mauvaise alimentation ou à une production excessive de ce produit. Elle entraîne des douleurs plus ou moins graves et une inflammation dans les articulations et les tissus proches. Celles-ci provoquent généralement une incapacité de mouvements. Il est important de pouvoir réagir face à cette perte d’autonomie pour ne pas souffrir de complications plus graves.

Le diagnostic de la goutte passe par un examen du liquide articulaire au microscope. Le principe repose sur une ponction articulaire qui représente l’échantillon. Celui-ci est passé sous divers grossissements en lumière polarisée. Lorsque l’observation révèle la présence de cristaux, alors le diagnostic est confirmé.

Par ailleurs, son traitement se fait par des médicaments (anti-inflammatoires non stéroïdiens) et un changement de régime alimentaire. En effet, les médicaments visent à soulager les symptômes de la maladie, la prévention des crises futures et la dissolution des cristaux dans le sang. Quant aux modifications préconisées dans le régime alimentaire, elles ont pour objectif d’initier la perte de poids afin de réduire les taux d’acide urique dans le sang.

Les raisons génétiques : transmission des ascendants aux descendants

Les douleurs articulaires peuvent provenir de prédispositions génétiques. Il est possible que des gènes spécifiques en soient à l’origine. Les connaissances scientifiques actuelles ne les ont pas encore tous répertoriés avec leurs implications. Néanmoins, on sait qu’elles peuvent être liées à des maladies héréditaires dont la transmission respecte les lois de Mendel.

Les maladies génétiques à l’origine des douleurs articulaires sont l’hémophilie et de l’hémochromatose.

L’hémophilie provoque des saignements de la peau, des muqueuses et parfois des articulations. Ces saignements entraînent avec le temps la corrosion des cartilages. Or, ces cartilages sont les principaux constituants des articulations. Leur dégradation provoque inévitablement des douleurs articulaires.

L’hémochromatose quant à elle est due à une accumulation de fer dans le corps. Elle est caractérisée par une coloration spécifique de la peau, des anomalies hépatiques et le diabète. Les douleurs articulaires qui y sont associées apparaissent avec le temps. Elles sont d’abord localisées dans les mains, mais elles peuvent se propager en absence de traitement.

Share:

D’où vient le CBD consommé en France ?

Le cannabidiol (CBD) est une molécule de la classe des cannabinoïdes qui se trouvent dans le cannabis sativa. Il est désormais présent dans de nombreux produits proposés sur le marché français en raison de sa légalité. Cependant, sa production, sa commercialisation et sa consommation sont réglementées par des lois. Quelles sont-elles et quelles en sont les implications ?

Qui peut cultiver le chanvre pour en faire du CBD ?

Le chanvre est une plante annuelle qui génère environ 2500 voire 3000 euros par hectare. Sa culture s’effectue sur des terres profondes et fraîches dont le pH est compris entre 6 et 8. A priori, le chanvre peut se cultiver si ces conditions sont réunies. Pourtant, il faut tenir compte d’une réglementation particulière en ce qui concerne sa culture.

Comment devenir producteur de chanvre ?

La culture du chanvre en France est une activité plus ou moins répandue. Le pays en est le premier producteur européen et le troisième au niveau mondial, derrière la Chine et les États-Unis. Selon la Fédération nationale des Producteurs de Chanvre (FNPC), elle est ouverte à tous les agriculteurs qui le désirent. Pour ce faire, la seule condition est de s’enregistrer auprès de la fédération et de la gendarmerie. Ensuite, vous obtenez une licence qui vous permet d’exercer dans le domaine du CBD. Cette licence vous contraint à tenir compte de la réglementation en vigueur sous peine de tomber sous le coup de la loi.

En effet, la loi dispose que la semence doit être distribuée par les services agréés tels que la Coopérative centrale des producteurs de semences de chanvre (CCPSC). Ces semences sont inscrites notamment au Code de la Santé publique et font l’objet d’une certification particulière. Ce certificat est délivré aux producteurs pour les protéger en cas d’inspection. Les organismes de contrôle peuvent dépêcher une équipe d’inspecteurs à n’importe quel moment pour vérifier la régularité des installations. Ces vérifications concernent notamment l’origine des semences utilisées, mais aussi la teneur en THC des plants.

Tout cela a pour but de garantir la qualité du chanvre et par conséquent du CBD qui en est issu. En effet, c’est de la récolte effectuée sur ces plants que l’extraction du CBD se fait. Il est ensuite utilisé pour la fabrication des produits vendus dans des boutiques comme Passion CBD, tels que les compléments alimentaires à base de CBD, l’huile de CBD ou encore les fleurs de CBD. Cela suppose que le consommateur est certain que le produit qu’il acquiert est sûr.

producteur chanvre

Comment cultiver le chanvre légalement ?

Lorsque le choix de la semence est effectué, la culture dépend de l’espace dont vous disposez et de vos installations. En extérieur, le semis peut se faire directement sur le sol après les traitements habituels. Vous pouvez ainsi couvrir la surface souhaitée à partir du moment où les pieds sont situés à bonne distance les uns des autres (entre 12 et 17 cm). Cependant, une culture sous serre est plus conseillée. Elle permet d’offrir aux plants les conditions optimales à leur croissance. Par conséquent, le rendement et la qualité du CBD sont meilleurs.

Par ailleurs, la culture de chanvre dans le jardin, à titre ornemental ou dans le but de repousser certains parasites nécessite quelques démarches administratives. Celles-ci concernent notamment le ministère de l’intérieur et s’effectuent à la gendarmerie. Vous devrez entre autres remplir un formulaire de déclaration sur l’honneur qui indique l’emplacement précis de la plantation. En dehors de cette démarche, vous devrez vous comporter comme un producteur agréé, c’est-à-dire vous procurer des semences homologuées et tenir compte des dispositions légales relatives au chanvre.

Quelles sont les normes liées au CBD ?

Les normes relatives au CBD sont celles prescrites par la loi. Elles concernent principalement la teneur en THC du chanvre.

Le THC est l’autre substance contenue dans le Cannabis sativa. Pour comprendre la différence entre le CBD et le THC, il faut tenir compte de leur toxicité. En effet, le CBD est non toxique selon l’OMS alors que le THC est une substance psychoactive et par conséquent un stupéfiant. C’est à cause d’elle que les restrictions existent sur le cannabis. Le chanvre, qui est une variété de cannabis, en contient naturellement. Néanmoins, sa teneur en THC peut varier en fonction de l’espèce choisie. Actuellement en France, les espèces légalement cultivables doivent justifier d’une teneur inférieure à 0,3 %. Au-delà de cette proportion, le chanvre est considéré comme un stupéfiant.

Par ailleurs, cette norme ne s’applique que pour la graine et les fibres. La législation française est claire sur l’exploitation des fleurs et des feuilles. En effet, ces 2 parties de la plante ne doivent pas servir à la consommation. Elles sont soit détruites, soit destinées à d’autres industries telles que le textile. Cette restriction est contenue dans un arrêté pris par le Gouvernement en décembre 2021.

Cependant, le Conseil d’État a suspendu cet arrêté en janvier 2022 parce qu’il estime qu’il « ne résulte pas de l’instruction (…) que les fleurs et feuilles de chanvre dont la teneur en THC n’est pas supérieure à 0,30 % revêtiraient un degré de nocivité pour la santé justifiant une mesure d’interdiction générale et absolue de leur vente aux consommateurs et de leur consommation ». Cette décision du Conseil d’État lève provisoirement l’interdiction en attendant de rendre une décision finale.

Boutique de CBD

Qu’en est-il du CBD importé ?

Bien que 1er producteur de chanvre en Europe, la France importe 90 % des produits finis à base de CBD. La production française est essentiellement destinée à l’industrie du bâtiment et à l’industrie textile. Le CBD est alors importé d’Italie, de Belgique, du Luxembourg et principalement de Suisse.

Le CBD européen

Heureusement, la législation relative au CBD dans l’Union européenne est pratiquement la même qu’en France, avec de légères différences. En effet, les fleurs et les feuilles sont admises en commercialisation et en consommation par les juges de l’Union. Pour des raisons de santé et d’ordre publics, le législateur français a jugé opportun de les interdire. Cela suppose que l’importation de CDB en France est subtile du point de vue juridique. Malgré le principe de la libre circulation des personnes et des biens au sein de l’Union, seuls les produits fabriqués à base des graines et de la tige peuvent être proposés sur le marché français. Ainsi, résines, crèmes, huiles, bonbons et barres de céréale à base de CBD sont soumis à cette réglementation.

Par ailleurs, il est important de souligner qu’en ce qui concerne les produits finis, la teneur en THC autorisée est de 0,3%. Les fabricants sont tenus de réaliser les tests nécessaires au dosage de cette molécule psychoactive. Les importateurs doivent quant à eux s’assurer de la crédibilité de la marque qu’ils représentent.

Au final, si les lois européenne et nationale sont respectées, le CBD peut franchir les frontières françaises. Dans le cas contraire, les importateurs encourent des peines de prison et des amendes.

La Chine s’invite sur le marché du CBD

L’industrie chinoise du CBD est particulièrement intéressée par le marché européen en raison des rapports d’exportation, qui indiquait en 2019 des profits de l’ordre de 820 millions d’euros. Malgré les exigences de la législation chinoise sur le CBD, certaines entreprises se sont lancées dans sa production à travers des filiales basées en Europe.

En Chine, la production de CBD est destinée uniquement à la fabrication de produits cosmétiques. La demande intérieure est alors relativement faible. En attendant l’ouverture du marché intérieur à la consommation, ces entreprises profitent de celui existant déjà en Europe. Une partie du CBD consommé en France est alors produite en Chine dans des conditions identiques à celles de l’Europe. En effet, le CBD chinois respecte les exigences européennes. Il est produit dans les seules provinces autorisées à cultiver du chanvre avec la teneur de THC inférieure à 0,3 %. Il s’agit des provinces du Yunnan, du Heilongjiang et du Jilin.

Share:

3 produits pour votre peau cet été

Les beaux jours sont enfin là ! De nombreuses familles planifient d’ailleurs déjà leurs vacances au soleil. Pour l’occasion, préparez vos tenues estivales ainsi que vos équipements de sortie (kits de camping, planches de surf, vélos, etc.). Afin de profiter pleinement de votre séjour, nous vous recommandons de prendre soin de votre peau qui sera certainement exposée au soleil. Certains oublient en effet souvent les soins et les diverses protections nécessaires pour la peau. Vous pouvez par conséquent souffrir de violents coups de soleil. Il est vrai qu’il n’est pas évident de savoir quels sont les produits les mieux adaptés et les plus protecteurs. Si vous souhaitez prendre soin de votre corps ou simplement garder un teint lumineux tout au long de la saison estivale, découvrez 3 produits pour votre peau cet été.

Vacances d’été : pensez à emporter une bonne protection solaire

L’été rime souvent avec soleil et tenues légères. Les petites robes, les shorts, les tops, les tee-shirts et les bermudas sont de sortie. Vous allez ainsi exposer une bonne partie de votre corps au soleil. Afin d’éviter les agressions en tout genre, il convient d’étaler une bonne couche de protection solaire. Il en existe toutefois une large gamme, ce qui rend le choix difficile. Vous trouverez sur des sites tels que Pharmashopi.com, une pharmacie et parapharmacie en ligne, des conseils pour choisir la protection solaire la mieux adaptée à votre peau. Découvrez quelques conseils pratiques pour bien choisir entre un spray, une crème ou une lotion.

Un produit avec le bon indice de protection

Le premier point à vérifier lorsque vous vous procurez une protection solaire, c’est avant tout son indice de protection. Que ce soit une crème, un spray, une brume, une lotion ou une huile, tous les produits ne préservent pas votre peau de la même manière. De ce fait, pensez à choisir un produit conforme au climat de votre lieu de vacances. Renseignez-vous pour savoir si le soleil tape fort ou si la météo change souvent. À titre informatif, les indices de protection varient de 6 à 50, voire plus. Voici les références à vérifier sur votre protection solaire :

  • Entre 6 et 10 : protection « faible »,
  • Entre 15 et 25 : protection « moyenne »,
  • Entre 30 et 50 : « haute » protection,
  • Plus de 50 : « très haute » protection.

Lisez donc attentivement l’étiquette de votre protection solaire en vue de connaître son indice de protection.

crème solaire, huile pour le corps pour l'été

La nature de la protection solaire

Il existe une grande variété de protections solaires. La crème est la texture la plus plébiscitée en raison de sa texture épaisse qui couvre efficacement l’ensemble du corps. Cependant, le spray et la brume sont des produits star en raison de leur facilité d’application. Ils préservent les zones difficiles d’accès comme la nuque ou le dos par exemple. Par ailleurs, l’huile solaire protège et nourrit la peau par la même occasion. Ce produit a particulièrement la cote sur les plages. Il y a également le gel solaire qui a des vertus hydratantes. Grâce à sa texture légère, les personnes qui ont la peau grasse peuvent l’adopter.

Le format du produit

Étant donné qu’il existe diverses textures pour les protections solaires, pensez à choisir le format le plus adapté. À titre d’exemple, le spray convient aux familles avec des enfants sur lesquels il est difficile d’étaler correctement une crème. Quelques vaporisations suffisent à protéger efficacement toutes les parties de leur corps. De plus, les parents gagnent un temps précieux en évitant de leur courir après. Vous trouverez par ailleurs sur le marché des produits de protection solaire destinés aux zones sensibles du visage telles que les yeux et les lèvres. Ils sont vendus en format stick facilitant leur application à tout moment de la journée.

Comment bien choisir son autobronzant ?

Bien qu’être trop souvent exposé au soleil soit néfaste pour la peau, il n’est pas question de revenir des vacances avec un teint laiteux. Certains apprécient en effet ce voile hâlé qu’affichent les peaux bronzées. L’incontournable autobronzant représente le produit à avoir sous la main pour parvenir à ce résultat. Il s’applique sur la peau dans l’optique de la préserver des rayons UV tout en ayant un teint bronzé. Si vous êtes à la recherche d’un allié contre les effets du soleil, les huiles essentielles se présentent comme une bonne alternative. Les laboratoires ont conçu une variété de produits autobronzants. Chacun a sa spécificité, mais à vous de définir la marque et la typologie adaptées à votre corps. Voici nos conseils pour bien choisir son autobronzant.

choisir son auto-bronzant

Un autobronzant correspondant à sa carnation

Vous devez étaler un autobronzant qui matche avec votre carnation. À titre d’exemple, si vous avez le teint clair, privilégiez un produit correspondant aux peaux claires et sensibles.

Un autobronzant riche en DHA et érythrulose

La DHA et l’érythrulose sont des composants des autobronzants. Ils sont sans risque pour la peau étant donné qu’ils ne pénètrent pas l’épiderme, mais favorisent superficiellement la création du bronzage. Vous devez également choisir un produit dont le taux de DHA convient à votre pigmentation. Les teints mats peuvent opter pour un produit avec un taux de DHA entre 1 et 5 %. Les teints clairs choisiront une composition moins riche, soit entre 1 et 3 %. Cela s’explique par le fait que l’auto-bronzage se fera de manière progressive.

L’après-soleil : un indispensable ?

Tout au long d’une journée ensoleillée, vous protégez votre peau avec différents produits (crème, spray, autobronzant, etc.). C’est un geste pratique et indispensable dans l’optique d’éviter les coups de soleil. La majorité des personnes se limitent cependant à ces soins et négligent l’après-exposition. Après avoir bronzé sur les plages, vous pensez avoir pris les bonnes précautions en étalant simplement de l’écran solaire. Or, vous devez aussi penser à ce que va subir la peau à la suite de cette forte exposition.

Il est bon de noter que l’après-soleil figure dans la liste des produits indispensables pour la peau en été. Comme son nom l’indique, il est conçu pour adoucir les effets des agressions subies tout au long de la journée. Vous trouverez une large gamme de ce produit en pharmacie et en parapharmacie. Quant à son application, il est recommandé de l’étaler quelques heures après une exposition prolongée sous les rayons UV. L’astuce étant de ne pas attendre tard le soir pour garantir une efficacité optimale. Suite à une sortie ou une journée sous le soleil, passez directement sous la douche afin de vous débarrasser des dépôts de crème, de sel ou de chlore. Étalez ensuite soigneusement de l’après-soleil sur votre corps et restez à l’abri quelques heures. Faites cela le matin et le soir pour avoir une belle peau tout au long de l’été.

Share:

Kinésithérapeute : quel est son rôle ?

Aussi appelé physiothérapeute, le kinésithérapeute a pour objectif de prévenir l’altération des capacités fonctionnelles d’une personne. Il va alors aider son patient à se rétablir en toute sérénité. Aujourd’hui, voyons quel est le rôle d’un kinésithérapeute.

Share:

5 façons simples de blanchir naturellement vos dents à la maison

Avoir les dents blanches est un rêve pour de nombreuses personnes, mais beaucoup pensent que pour cela il faut subir des traitements dentaires coûteux. Cependant, rien n’est plus éloigné de la réalité. Il existe de nombreuses astuces maison très efficaces pour blanchir les dents à la maison.

Share:

Le point sur le marché du CBD en France

Avec l’assouplissement de la législation applicable au cannabidiol, la diversification des produits et la multiplication des points de vente, le marché français du CBD se porte incroyablement bien. Il a de très beaux jours devant lui et peut profiter à tous ceux qui souhaitent se lancer dans un business particulièrement rentable. Dans cet article, nous allons passer en revue les points qui ont propulsé ce marché. Nous y avons également consacré une partie dans laquelle nous ferons le point sur l’explosion des ventes en ligne de CBD et les différentes raisons qui expliquent ce phénomène.

CBD en France : la législation en vigueur s’est assouplie

Après avoir longtemps diabolisé le CBD du fait qu’il est issu directement du cannabis, l’Hexagone a fini par emboîter le pas aux pays qui l’ont légalisé le 19 novembre 2020. Mais jusqu’en fin 2021, il s’est montré particulièrement restrictif. Les autorités françaises ont limité la culture, l’importation, l’exportation et l’utilisation (commerciale et industrielle) du chanvre à ses fibres et graines. Elles ont en plus contraint les marques à ne fabriquer que des produits CBD qui contiennent moins de 0,2 % de THC.

L’entrée en vigueur de l’arrêté du 30 décembre 2021 a apporté un nouveau souffle au marché du CBD en France. D’après celui-ci, la culture, l’exportation, l’importation et l’utilisation (commerciale et industrielle) de toute la partie du chanvre sont légales. Il a en plus revu à la hausse le taux de THC maximum autorisé dans les produits CBD. Ce taux est fixé à 0,3 %. Quant à la culture, les plantes de chanvre ne doivent pas, elles aussi, contenir plus de 0,3 % de THC.

Cependant, ce nouveau cadre réglementaire a formellement proscrit la vente des feuilles et feuilles brutes chargées de CBD, qu’elles soient seules ou associées à d’autres ingrédients. Dans son ordonnance, le Conseil d’État a affirmé que même avec une concentration en THC inférieure à 0,3 %, les fleurs et feuilles de CBD présenteraient un degré de nocivité conséquent pour la santé.

Mais l’horizon s’est très vite dégagé pour les différents acteurs de la filière puisque cette interdiction a fait l’objet d’une suspension par les autorités françaises. Ainsi, jusqu’à ce jour, les feuilles et fleurs de CBD sont autorisées dans toute la France. Un gros soulagement pour la filière parce qu’il a été constaté qu’environ 66,7 % du chiffre d’affaires qu’elle génère proviendraient des fleurs de CBD.

loi

La diversité des produits chargés en cannabidiol en France

En France, le marché du CBD rime aujourd’hui avec grande diversité de produits à base de cannabidiol. Les consommateurs qui veulent voir à quel point c’est le cas peuvent se rendre sur lacremeducbd.fr, un site dont le rôle est de centraliser les meilleurs produits CBD et boutiques en ligne en France. Ils n’auront que l’embarras de choix. Parmi les produits les plus populaires, on cite notamment :

  • les fleurs de CBD,
  • les huiles de CBD,
  • les résines,
  • les moonrocks,
  • les infusions,
  • le wax,
  • les e-liquides,
  • les cristaux,
  • les gélules,
  • les crèmes,
  • les baumes,
  • le thé,
  • les boosters,
  • les capsules de CBD,
  • les bonbons,
  • les chewing-gums au CBD…

Les animaux ont, eux aussi, droit aux différentes propriétés du cannabidiol. On en compte actuellement des produits vétérinaires qui contiennent cette molécule exempte d’effets psychotropes.

Le marché français du CBD est synonyme de forte concurrence

Le marché du CBD en France est en partie porté par la multiplication sans cesse du nombre de points de vente. L’union des professionnels du cannabidiol a recensé plus de 1 700 CBD shop à la fin de 2021. Ce chiffre s’est déjà considérablement accru puisqu’actuellement, ces boutiques sont partout : sur internet comme dans les grandes villes et petites communes. À savoir que les officines françaises sont aussi autorisées à commercialiser des produits à base de CBD qui respectent la législation en vigueur.

Ce fameux cannabinoïde non psychoactif est par ailleurs parvenu à convertir les fast-foods et les supermarchés. Les produits qui en contiennent sont désormais disponibles dans les rayons de la distribution classique, notamment dans les rayons cosmétiques et alimentaires. Les restaurants rapides sont de plus en plus à proposer des formules qui contiennent du cannabidiol dans le but cibler d’autres publics et diversifier leur portefeuille client. En bref, les CBD shop ne sont plus les seuls acteurs qui évoluent dans le marché de la vente. Et ce détail n’est pas négligeable au vu de la demande qui ne cesse de croître et des consommateurs de plus en plus exigeants.

Le boom des ventes de CBD en ligne

L’essor qu’a pris le marché français du CBD s’explique également par la multiplication croissante des e-boutiques de CBD et donc l’explosion des ventes en ligne. Effectivement, de nombreux entrepreneurs ont profité du fait que les comportements des consommateurs se sont plus que jamais digitalisés pour tirer leur épingle du jeu. Et même les personnes qui ne sont pas « digital first » sont de plus en plus à privilégier l’achat en ligne du fait des différents avantages en découlant.

Les CBD shop en ligne promettent en tout premier lieu un gain de temps significatif. Où qu’ils soient et quel que soit le terminal qu’ils utilisent, dès que les acheteurs accèdent à internet, ils peuvent consulter aisément les catalogues de produits en ligne. Ils peuvent ainsi comparer plusieurs offres pour ainsi trouver la plus intéressante, et ce, sans faire le moindre déplacement. Une fois leur commande validée et réglée, l’e-boutique se charge de la livrer directement à leur domicile dans les plus brefs délais et dans un colis en carton discret et neutre. La livraison peut être gratuite à partir d’un certain montant.

En achetant online, les consommateurs se permettent de se procurer des produits à base de CBD à la fois qualitatifs, authentiques, légaux et à prix défiant toute concurrence. Puisque les CBD shop en ligne placent majoritairement la transparence au cœur de leur stratégie, elles permettent aux acheteurs d’accéder à toutes les informations relatives aux produits qu’ils veulent acheter :

  • origine du chanvre,
  • mode d’extraction,
  • liste des substances actives,
  • concentration de chaque phytocannabinoïde,
  • accréditations des laboratoires,
  • avis et témoignages des clients,
  • conseils d’utilisation…

Et au cas où les clients auraient du mal à choisir, le vendeur peut leur donner des conseils avisés et l’accompagner dans leur prise de décision. Soulignons par ailleurs que les points de vente en ligne proposent souvent des offres promotionnelles : une aubaine pour les consommateurs qui souhaitent faire une bonne affaire.

huile CBD

Tous les produits CBD commercialisés en France sont-ils légaux ?

La réponse est non ! On compte actuellement de nombreuses marques qui n’hésitent pas à profiter de l’engouement des Français pour le cannabidiol pour contrevenir à la législation en vigueur. Fort heureusement, on peut facilement reconnaître les produits légaux.

Tout d’abord, les substances actives qui les composent ont été extraites des variétés de chanvre autorisées par l’Union européenne, et non du cannabis. Celles-ci sont issues de la culture légale, c’est-à-dire que leur teneur en THC est en deçà de 0,3 % et leurs cultivateurs sont actifs au sens de la loi nationale et européenne en vigueur.

En outre, les produits à spectre large (full spectrum) légaux contiennent moins de 0,3 % de THC tandis que les isolats de CBD et produits à large spectre (broad spectrum) n’en contiennent aucun. Dans tous les cas, ils ne revendiquent aucune allégation thérapeutique et n’entretiennent pas de confusion entre le cannabidiol et le cannabis à usage récréatif. Pour ce qui est des produits alimentaires chargés de CBD plus particulièrement, ceux qui sont conformes à la loi française en vigueur ont été contrôlés et autorisés par l’EFSA (Autorité européenne de sécurité des aliments).

Pour contrôler tous ces détails, les acheteurs n’ont qu’à passer au peigne fin les fiches produits. Dès qu’ils ont des doutes sur la transparence du vendeur, ils peuvent passer tout de suite son chemin.

Marché CBD en France : ce qu’il faut retenir

En bref, le marché du CBD en France croît à un rythme exponentiel, et cela est en grande partie dû aux autorités françaises qui se montrent de plus en plus favorables au cannabidiol. Si ce marché pesait environ entre 200 et 300 millions d’euros en 2021, il génère actuellement près de 670 millions d’euros d’après des études récentes. Certains experts de la filière ont estimé qu’il pourrait atteindre 1,5 milliard dans quelques années. Il est alors évident que les entrepreneurs soient de plus en plus nombreux à s’aventurer dans ce marché à très fort potentiel pour développer leur propre marque.

Du côté des acheteurs, ceux-ci doivent rester très attentifs au moment de l’achat. Bien sûr, les offres ne cessent de se multiplier et il est devenu difficile de s’y retrouver, mais également de distinguer les produits qualitatifs et légaux de ceux qui sont illicites. Pour se procurer un produit CBD digne de ce nom, ils doivent privilégier les boutiques de confiance. Pour les localiser, ils peuvent se référer aux comparateurs en ligne. Les clients peuvent aussi se rendre directement chez leur pharmacien habituel ou faire leurs achats dans les supermarchés qui distribuent des produits CBD légaux.

Share:

3 façons naturelles de prendre soin de votre peau

La peau est exposée à différentes agressions extérieures au quotidien, que ce soit la pollution, le soleil ou le froid. Le stress et la fatigue sont également à l’origine d’imperfections cutanées. Il est donc important d’en prendre soin. Il faut néanmoins privilégier les produits à base d’ingrédients naturels. Les composants chimiques permettent parfois d’obtenir des résultats immédiats, mais ils ont des impacts sur la peau sur le long terme. Découvrez ainsi 3 façons naturelles de prendre soin de votre peau.

Les complémentaires alimentaires à privilégier pour avoir une belle peau

Il existe différents types de compléments alimentaires pour la peau à base de composants naturels, conçus par des laboratoires afin de répondre aux besoins de chacun. Ils sont riches en antioxydants, en minéraux, en lipides de qualité ou encore en vitamines. Ces produits permettent de traiter les imperfections, les problèmes de peau grasse ou encore la sécheresse cutanée. Les signes de vieillissement apparaissent également avec l’âge. Les éléments nutritifs contenus dans les compléments alimentaires favorisent le renouvellement de la peau. Ils vous aident à avoir un teint plus éclatant et plus frais, notamment le bêta-carotène. La carotte est aussi recommandée pour avoir bonne mine. Quant aux antioxydants, ils vous aident à lutter contre les signes du vieillissement. Pour les peaux sèches et matures, vous devez privilégier des produits enrichis de lipides. Il est important de vérifier les composants du complément alimentaire afin de déterminer s’il permet de traiter votre problème cutané. Cela concerne particulièrement, les peaux grasses qui amplifient l’apparition d’acné. Il faut opter pour des compléments à forte teneur en zinc, en vitamine B5 et en levure de bière.

compléments alimentaires peau

Une alimentation équilibrée pour avoir une peau saine

Les fruits et les légumes rouges sont les principaux aliments à privilégier pour avoir une belle peau. Il en va de même pour les aliments orange et jaune tels que la carotte, la mangue, l’abricot et la papaye. Vous devez aussi ajouter des légumes verts dans votre alimentation. Le chou vert et les épinards sont riches en bêta-carotène. Privilégiez toujours les produits frais et de saison. Achetez-les de préférence auprès des producteurs locaux. Les aliments perdent en effet une partie de leurs valeurs nutritionnelles si leur transport dure longtemps. Il est préférable de consommer les fruits et les légumes crus. Ils conservent ainsi leurs oligo-éléments et leurs nutriments. Pour les aliments qui ne se mangent pas crus, il est possible de les faire cuire à la vapeur.

Cela concerne, notamment, les haricots verts et les légumineuses. Vous pouvez les accompagner d’un poisson gras. Le maquereau, le hareng, le saumon et la sardine sont riches en oméga 3. Combinés avec des vitamines E, ces nutriments protègent votre peau contre les radiations UV des rayons du soleil. Il est par ailleurs recommandé de boire du thé vert, dont les feuilles contiennent une grande quantité de polyphénols. Ces nutriments stimulent la circulation sanguine tout en vous protégeant de la lumière du soleil. Vous pouvez aussi consommer du chocolat noir de temps en temps. Le cacao est reconnu pour ses vertus anti-inflammatoires et antioxydantes. En ce qui concerne les fruits à coque, ils contiennent beaucoup de sélénium. Ils limitent l’apparition de points noirs et d’imperfections en limitant l’oxydation de sébum.

Les huiles naturelles pour hydrater la peau

Les huiles naturelles contiennent de nombreux actifs. Elles constituent ainsi une excellente alternative aux produits cosmétiques traditionnels. Elles trouvent donc leur place dans votre salle de bain, notamment celles qui permettent de prendre soin de votre peau. Vous pouvez opter pour une huile riche en oméga 9. Celle-ci nourrit en profondeur les peaux sèches et dépose un film protecteur sur l’épiderme. Vous avez le choix entre les huiles végétales extraites de l’avocat, de la bourrache ainsi que du germe de blé et de l’argan. Vous devez en appliquer sur la peau matin et soir après avoir effectué votre routine de nettoyage.

Les personnes ayant une peau sensible et fragile souffrent généralement d’un problème de rougeurs. Il est ainsi recommandé de privilégier les huiles naturelles contenant de l’Oméga 3. Ces composants permettent effectivement d’apaiser les inflammations. Vous pouvez opter pour l’huile d’amande douce, celle de caméline ou encore celle de chanvre. Versez quelques gouttes dans le creux de votre main et appliquez-en sur votre visage avant votre crème de nuit ou de jour. Vous pouvez également la laisser poser quelques minutes pour une action plus intense. Les peaux mixtes ou grasses sont souvent sujettes aux imperfections. Il faut donc les traiter avec les produits appropriés. L’huile de lotus et l’huile de jojoba sont de bons alliés. Elles permettent de créer un film protecteur sur la peau. Quant à l’huile de noisette, elle a la particularité de réguler la sécrétion de sébum.

Share:

Comment arrêter de fumer du jour au lendemain ?

Le tabagisme est un véritable fléau qui décime en silence la population mondiale. D’ailleurs, l’observatoire français des drogues et des toxicomanies révèle qu’environ 75000 personnes en décèdent chaque année dans l’Hexagone. Aussi, la plupart des grands consommateurs de cigarettes développent-ils une dépendance au tabac. Autant de déconvenues qui justifient la nécessité d’arrêter de fumer, afin de préserver sa santé. Toutefois, les solutions de sevrage tabagique classiques ont toutes montré leur limite. De ce fait, la cigarette électronique s’impose désormais comme la meilleure alternative pour en finir avec le tabac. Voici justement les raisons de l’efficacité du vapotage dans la lutte contre le tabagisme.

Share: