Est-ce que la mutuelle santé est obligatoire en CDD ?

La mutuelle santé, complémentaire au dispositif de remboursement de la Sécurité sociale, permet d’étendre sa couverture médicale et de bénéficier d’une prise en charge supplémentaire des dépenses santé que vous devez effectuer. Cette prise en charge peut être partielle ou totale, son taux dépend du praticien, de la prestation médicale en elle-même, mais surtout de l’organisme duquel vous dépendez. La mutuelle a un certain coût, déterminé selon le niveau de couverture choisi, vos revenus, votre âge et votre statut. Et justement, la souscription à titre individuel est un choix qui vous appartient, néanmoins, votre statut peut vous obligez à adhérer à une complémentaire santé.

La couronne dentaire, qu’est-ce que c’est ?

Une couronne dentaire est une prothèse dentaire fixe qui vient remplacer votre dent naturelle. Elle apparaît comme une dent artificielle creuse qui vient recouvrir, tel un capuchon, un espace vide dans la dentition, ou une dent trop abîmée pour être restaurée autrement.

Le dentiste vous proposera la pose d’une couronne dentaire dans le cas où :

Grosse fatigue : quand penser à consulter à un spécialiste ?

Vous avez la sensation d’être tout le temps fatigué(e)? C’est normal de ressentir un état de fatigue lorsque celui-ci est la conséquence d’un effort physique ou intellectuel, d’un état de stress émotionnel ponctuel, ou d’un manque de sommeil/repos. Mais la fatigue porte également un autre nom, l’asthénie, afin de distinguer la fatigue physiologique de la fatigue pathologique, qui survient bien plus rapidement, et persiste de façon chronique. Les causes de l’asthénie sont diverses et variées, et sont généralement liées à des facteurs psychologiques, même si parfois, elles proviennent du corps. À quel moment s’inquiéter ? Comment combattre ce sentiment de fatigue perpétuel ? Nous allons voir ça ensemble.

Quels sont les bienfaits de la pressothérapie ?

Il existe aujourd’hui de nombreuses méthodes qui favorisent le bien-être tout en luttant contre certains problèmes de santé comme la mauvaise circulation sanguine. Parmi ces méthodes, nous avons la pressothérapie, une spécialité paramédicale basée sur le drainage. De quoi s’agit-il réellement ? Comment ça marche et quels sont les bienfaits de la pressothérapie ?

Les progrès en matière de prothèses auditives

En France, selon les chiffres, 10 % de la population, soit 7 millions de personnes, ressentiraient des troubles de l’audition. La première cause est liée à l’âge puisque 65 % des personnes de plus de 65 ans ont des problèmes de surdité. Dans d’autres cas, la perte d’audition peut être d’origine congénitale ou pathologique. Enfin, elle peut résulter d’un traumatisme sonore ou d’une exposition prolongée au bruit. Au-delà d’un certain degré de surdité, il est nécessaire d’investir dans une ou deux prothèses auditives, un dispositif d’aide de plus en plus performant.

Quels sont les différents types de masques et leur utilisation ?

Depuis le début de la crise mondiale de COVID-19, l’utilisation des masques de protection fait partie intégrante de la vie quotidienne. Si l’on en croit les experts, cela va être le cas pour un bon moment encore. Néanmoins, nombreux sont ceux qui ont toujours du mal à distinguer les différents types de masques ainsi que leur utilisation. Faisons le point.

Syllogomanie ou le syndrome de l’accumulation compulsive

La syllogomanie, qui signifie étymologiquement « un goût immodéré pour l’accumulation« , est une pathologie de type trouble obsessionnel compulsif (rentrant dans la classification américaine du DSM5, un manuel de référence des troubles mentaux) qui se traduit par une accumulation pathologique d’objets. Une personne atteinte de syllogomanie va ressentir un fort besoin d’obtenir, et de conserver un grand nombre d’objets, peu-importe leur nature. Il est impossible pour cette personne de jeter ou de se séparer de ses objets, même s’ils sont défectueux, dangereux, ou n’ont aucun intérêt. Très vite, son espace de vie se retrouve envahi et il devient difficile d’évoluer dans cet environnement.

Quelles sont les études pour devenir pharmacien ?

Spécialiste du médicament, le pharmacien peut exercer sa profession dans d’autres secteurs d’activité (conseil, recherche, hôpital, industrie, armée, etc.) mais on le connaît plus derrière un comptoir, dans une officine. Être pharmacien, ce n’est pas seulement fournir des médicaments prescrit au patient par le médecin. Le pharmacien d’officine doit être capable de guider, d’informer, d’avertir et de s’assurer que vous prenez le bon traitement. Il doit absolument tout connaître des médicaments et du corps humain. Pour cela, il faut commencer par une année de sélection de médecine générale. On vous détaille dans ce dossier les opportunités qui s’offrent au pharmacien d’officine, et les études qu’il faut faire pour le devenir.

Le CBD aussi porteur que les cryptomonnaies ?

Le cannabidiol, autrement appelé CBD, a le vent en poupe. Cela fait en effet quelques mois déjà que le CBD fait la une. Cette molécule qui appartient à la famille des cannabinoïdes qui connait un certain engouement n’a pourtant rien de comparable avec le THC. Ces deux substances sont en effet totalement différentes. Alors que la seconde possède des effets psychotropes et toxiques pour l’organisme, le CBD n’est ni addictif ni « planant ». Le CBD ne provoque pas d’accoutumance et sa consommation est tout à fait légale. A ce stade, il est important de rappeler que les produits contenant du CBD sont autorisés par la loi en France à la seule condition que la concentration en THC soit inférieure à 0,2% au total.

Choisir son assurance complémentaire de santé

Une assurance complémentaire de santé est une assurance qui permet d’obtenir de meilleurs remboursements de ses frais de soins médicaux (consultations, actes médicaux et paramédicaux, médicaments, hospitalisation…). En fonction de sa situation, de la compagnie d’assurance et de ses besoins, le niveau de remboursement peut être plus ou moins important. Dans cet article, nous allons vous donner des conseils et des astuces pour faire le bon choix. 

Puis-je choisir ma complémentaire de santé ?

Cette question est très importante, car depuis 2016, une réforme législative relative à la mutuelle d’entreprise obligatoire est entrée en vigueur. Elle oblige les employeurs à proposer une couverture de santé minimale à l’ensemble de ses employés. Ce panier de soin inclut le remboursement des frais médicaux, la prise en charge du forfait hospitalier, les frais dentaires à hauteur de 125 % du tarif conventionné ainsi que les frais d’optique (forfait de 100 euros pour les montures et verres simples, et de 150 euros pour les montures et les verres complexes). Certaines options supplémentaires et facultatives peuvent être proposées. 

Les employés n’ont donc pas le choix de leur mutuelle. Une exception est faite pour les ayants droit d’un autre assuré et pour certains employés (CDD ou stagiaires). Ils pourront choisir librement leur couverture individuelle au même titre que les étudiants, les retraités et les travailleurs indépendants. Les chômeurs peuvent garder la mutuelle de l’entreprise jusqu’à 12 mois après la rupture du contrat de travail. 

Comment trouver sa mutuelle ?

Que vous soyez un particulier ou un professionnel, l’idéal est d’utiliser un comparateur en ligne. C’est le cas du site Lecomparateurassurance.com par exemple. Ils mettent à la disposition des visiteurs un simulateur de mutuelle en ligne. Il suffit de renseigner les informations vous concernant ainsi que celle de vos ayants droit si vous cherchez une mutuelle pour un couple ou une mutuelle pour une famille. Le site vous proposera alors les devis de différentes mutuelles ou compagnies d’assurances. L’avantage des comparateurs, c’est que vous n’avez pas besoin de contacter chaque assureur pour obtenir un devis. Le simulateur vous enverra diverses offres de plusieurs prestataires et vous proposera même un tableau comparatif pour vous permettre de choisir l’offre la plus adaptée à vos besoins. 

Comprendre l’offre de garanties

Pour bien comprendre le niveau de prise en charge de votre mutuelle, il est important de savoir lire les offres et notamment les tableaux récapitulatifs de prise en charge. Quand il est noté 100 % sur des dépassements d’honoraires par exemple, cela ne signifie pas que votre mutuelle prend en charge le reste de la consultation. Il s’agit de 100 % de la BRSS. Par exemple, sur une consultation avec dépassement d’honoraires à 69 euros dont la BRSS est de 23 euros. La mutuelle ne prendra en charge que la différence entre le montant pris en charge par l’assurance maladie et la BRSS. En revanche, si votre mutuelle vous indique un taux de remboursement à 300 % de la BRSS. Cela signifie que la consultation sera entièrement remboursée puisque la mutuelle garantit 3x 23 euros avant la déduction de la part de la sécurité sociale. Dans d’autres cas, pour des prestations où le reste à charge est important, il est parfois préférable d’opter pour une couverture au forfait. Il est donc très important d’être attentif et de comparer plusieurs offres.