Le portail du corps et de l'esprit » Etudes et travail » Quelles sont les études pour devenir pharmacien ?

Quelles sont les études pour devenir pharmacien ?

Quelles sont les études pour devenir pharmacien ?

Spécialiste du médicament, le pharmacien peut exercer sa profession dans d’autres secteurs d’activité (conseil, recherche, hôpital, industrie, armée, etc.) mais on le connaît plus derrière un comptoir, dans une officine. Être pharmacien, ce n’est pas seulement fournir des médicaments prescrit au patient par le médecin. Le pharmacien d’officine doit être capable de guider, d’informer, d’avertir et de s’assurer que vous prenez le bon traitement. Il doit absolument tout connaître des médicaments et du corps humain. Pour cela, il faut commencer par une année de sélection de médecine générale. On vous détaille dans ce dossier les opportunités qui s’offrent au pharmacien d’officine, et les études qu’il faut faire pour le devenir.

Pharmacien d’officine : les différentes possibilités après ses études

Globalement, chaque pharmacien possède les compétences pour réaliser toutes les tâches qu’une officine requiert, il y’a ainsi une certaine constante  dans son activité. Cependant, il existe plusieurs voies pour exercer le métier :

  • Pharmacien salarié. Trouvez l’officine qui vous convient, en fonction du lieu, des tâches que vous devrez réaliser, du salaire, etc.
  • Pharmacien remplaçant. On constate ces dernières années que beaucoup d’officine se retrouvent en sous-effectif sur des périodes + ou – longues. Paradoxalement, les jeunes diplômés ont aussi du mal à se faire embaucher dans certains secteurs. Ainsi, on a vu naître des agences d’intérim qui s’occupent du recrutement de pharmaciens remplaçants. Si le déplacement n’est pas une contrainte pour vous, l’expérience vous permet d’exercer dans plusieurs officines et ainsi de varier les pratiques, découvrir des environnements différents, rendre service à plus de gens, etc.
  • Pharmacien titulaire d’officine. Vous pouvez monter votre propre officine, ce qui fait de vous un pharmacien et chef d’entreprise. Cela implique plus de responsabilités, il est préférable d’abord d’acquérir de l’expérience dans le milieu avant de se lancer.

Obtenir un diplôme d’état de docteur en pharmacie

Accès aux études de pharmacie

Avant d’atteindre l’officine, il faut d’abord obtenir son DE, dont le point de départ est la filière MMOPK (Médecine, Maïeutique, Odontologie, Pharmacie, Kinésithérapie.) que l’on appelle couramment « étude de médecine« . Depuis 2020, la PACES n’existe plus, et le numerus apertus (nombres de places fixé par l’université en fonction de la demande et des capacités d’accueil) a remplacé le numerus clausus.

Fini le concours à QCM obligatoire, car si vous avez au-dessus de XX/20 (moyenne fixé par l’université), vous serez directement admis en 2nd année de pharmacie. Si vous avez entre 10/20 et XX/20, vous pourrez postuler à un nouveau concours composé d’épreuves écrites et orales, afin de rentrer en 2nd année de pharmacie.

2ème et 3ème année

Phase de tronc commun permettant d’obtenir le DFGSP (diplôme de formation générale en sciences pharmaceutiques) qui est l’équivalent d’une licence.

4ème et 5ème année

C’est à ce moment-là qu’il faut se spécialiser dans le secteur de son choix. Obtention du DFASP (diplôme de formation générale en sciences pharmaceutique) qui est l’équivalent d’un master.

6ème année

Il y a 2 possibilités selon votre choix de spécialité.

  • Ceux qui veulent exercer en officine ou dans l’industrie entrent dans un cycle cours d’1 an incluant 6 mois de stage et la soutenance d’une thèse d’exercice, qui se concrétise par l’obtention du DE de docteur en pharmacie.
  • Ceux qui se tournent vers l’hôpital ou la recherche entrent dans un cycle long de 4 ans incluant un travail d’interne, qui se concrétise par l’obtention du DES de la spécialité concernée (biologie médicale, pharmacie, innovation, etc.