Les études de médecine en France

Les études de médecine en France

Votre rêve est d’endosser la blouse blanche et d’embrasser une carrière médicale ? Avant cela, vous devez passer le cap des études ; neuf à onze années (marquées par une sélection drastique après la première année) qui ne seront certainement pas une promenade… de santé. Rapide tour d’horizon des études de médecine en France.

Études de médecine en France : L’organisation générale

Tout d’abord, il faut souligner que pour faire des études de médecine France, il faudra prendre par des Unités de formation et de recherche (UFR) de médecine, au sein d’universités. Composées de 3 cycles, elles se déroulent sur au moins 9 ans après l’obtention du baccalauréat avant de se terminer par la soutenance d’une thèse d’exercice et d’un mémoire. Grâce à la thèse, l’étudiant, familièrement appelé carabin, aura droit au diplôme d’État de docteur en médecine. Tandis que le mémoire lui permettra d’accéder au diplôme d’études spécialisées (DES) ou, dans certains cas, au diplôme d’études spécialisées complémentaires (DESC).

L’ensemble du cursus est ponctué de deux concours. Il y a le concours de fin de première année commune aux études de santé (ou Paces) qui sert de sélection. En effet, sur près de 60 000 inscrits chaque année, seul un étudiant sur quatre arrive à passer ce cap vers la deuxième année. Le portail français Antémed vous aide au prépa médecine à Paris en vous y préparant dès l’année de terminale. Nous avons ensuite le concours de deuxième cycle qui sert d’orientation vers les filières professionnelle.

Les 3 premières années : De la théorie avant tout

Après le passage de la Paces, les étudiants ayant réussi le concours seront admis à poursuivre leurs études au-delà de la 1ère année.
Avec une alternance de cours magistraux et de travaux pratiques (TP), la 2ème et la 3ème année des études de médecine restent beaucoup plus centrées sur la théorie.

Après la licence, les premiers pas à l’hôpital

Après la licence, le reste du cursus commence à prendre un aspect beaucoup plus concret.
Les étudiants deviennent ce qu’on appelle « étudiants hospitaliers » en partageant leur temps entre l’hôpital et les bancs de facultés. Au cours de 3 ans, ils deviennent externes afin de préparer le diplôme de formation approfondie en sciences médicales (DFASM).

La 6ème année ou la dernière ligne droite

C’est à la fin de la 6ème année d’études que les étudiants en médecine commenceront à passer les épreuves classantes nationales (ECN). Et c’est en fonction du classement que chacun d’eux pourra choisir une ville d’affectation ainsi qu’une spécialité. Enfin c’est la validation de l’ensemble des stages, le DES puis soutenir la thèse qui permet de quitter le stade d’étudiant à celui de docteur en médecine.