Le portail du corps et de l'esprit » Santé » Quelles sont les principales causes d’une chute de cheveux ?

Quelles sont les principales causes d’une chute de cheveux ?

Quelles sont les principales causes d’une chute de cheveux ?

La perte de cheveux est souvent source de complexes, chez les femmes comme chez les hommes : stress, maladie, hérédité, problèmes hormonaux, les causes d’une chute de cheveux sont diverses et variées. Pour savoir d’où vient votre alopécie, nous vous proposons un tour d’horizon des principaux facteurs de cette pathologie. Les réflexes à adopter pour traiter le problème de la racine vous sont aussi donnés pour enrayer ce problème devenu courant.

Chute de cheveux : d’où vient ce désagrément?

L’alopécie touche plus les hommes que les femmes et pour la majorité, ce phénomène est un véritable complexe. Mais d’où vient la perte de cheveux ? Les principales causes sont les suivantes :

  • L’hérédité : si la perte de cheveux est héréditaire, on parle d’alopécie androgénétique.  Lorsque le follicule est sensibilisé, son cycle de croissance sera perturbé, accéléré pour finir fatigué. Résultat : le cheveu pousse de plus en plus fin et finira pas disparaître totalement. En cas de chute de cheveux, vous pouvez faire appel à des spécialistes comme Body Expert, qui sont experts en greffe capillaire.
  • Les hormones : celles-ci peuvent influencer la santé des cheveux. A la suite d’un accouchement, à la ménopause, à la suite de la prise d’un traitement contraceptif ou à cause d’un dérèglement thyroïdien, les hormones peuvent baisser chez les femmes. Chez les hommes, une hypersensibilité du follicule héritée peut déclencher une alopécie.
  • Le stress : les hormones entrent là aussi en jeu. A cause d’un stress important, les glandes surrénales vont augmenter la production d’hormones androgènes (hormones mâles) et perturber le fonctionnement des follicules chez les personnes sensibles à l’hérédité. Selon le degré de stress, la chute de cheveux sera plus ou moins importante.
  • Les carences alimentaires : très souvent, c’est une carence en fer qui entraîne une chute de cheveux. A cause d’un manque de fer, le sang ne peut pas être correctement oxygéné et les cheveux peuvent ainsi devenir cassants. Ce sont les femmes qui sont les plus touchées par ce phénomène. En effet, en période de règles, elles perdent une quantité importante de fer qu’elles ne comblent pas par leur alimentation. Très souvent, une alopécie due à une carence en fer est difficile à repérer : la chute se fait de manière progressive et sur une zone non localisée.
  • La chimiothérapie : un traitement par chimiothérapie n’entraîne pas forcément une perte de cheveux. Notez également que les réactions du traitement varient d’un individu à un autre.  En général, les cheveux recommencent à pousser un mois après la fin du traitement.
  • La pelade : cette maladie auto-immune se déclare de façon soudaine. Elle se manifeste par l’apparition de plaques rondes, les follicules « font une pause » et les cheveux ne repoussent plus. La repousse des cheveux peut être stimulée par la prise de traitements spécifiques, mais les médecins ne sont pas en mesure de prédire une éventuelle rechute.

Les réflexes à adopter en cas de chute de cheveux

Si vous remarquez une chute de cheveux, il est important de vite réagir et ceci passe par quelques réflexes à adopter. Le premier est de déterminer l’origine du problème. Comme vous avez pu le voir, une chute de cheveux peut être due à plusieurs raisons. Après avoir analysé la cause de votre problème, vous pourrez mettre en place les gestes adéquats pour l’enrayer.

Le premier réflexe est d’éviter les facteurs aggravants comme les brossages trop énergiques, les tressages, brushings, coiffures trop serrées… Sans oublier les frictions répétées qui agressent le cuir chevelu lorsque vous faites des shampoings et lorsque vous vous séchez les cheveux.

L’autre geste à adopter est de changer vos habitudes, et ce, dès le lavage. Pour cela, utilisez un shampoing doux anti-chute et dépourvu de sulfates. Utilisez votre produit capillaire en petites quantités en massant doucement votre cuir chevelu.

Enfin, pensez à modifier votre alimentation. L’organisme a besoin de fer d’origine animale retrouvé principalement dans la viande rouge, mais également d’oligo-éléments et de vitamines à puiser dans les céréales, le pain, les légumineuses et les pâtes complètes. N’hésitez pas non plus à utiliser une supplémentation en oligo-éléments, acides aminés et vitamines pendant 3-4 mois.

Comme vous avez pu le voir, les causes d’une chute de cheveux sont diverses et variées : stress, troubles hormonaux, hérédité… Si vous faites face à un tel problème, il est essentiel de détecter l’origine de votre alopécie et de mettre en place les bons réflexes pour enrayer votre problème capillaire. Grâce à cet article, vous en savez désormais plus sur la chute de cheveux et ses causes. Si vous souhaitez plus d’information ou si vous avez besoin d’aide, n’hésitez pas à consulter un professionnel.