Le portail du corps et de l'esprit » Santé » Ne jamais sous-estimer le pouvoir de sa complémentaire santé

Ne jamais sous-estimer le pouvoir de sa complémentaire santé

Ne jamais sous-estimer le pouvoir de sa complémentaire santé

En France, la sécurité sociale a mis en place un dispositif permettant de rembourser les dépenses de santé qui peuvent être très onéreuses pour les foyers. Seulement, malgré cette mesure, le reste à la charge du patient est parfois élevé. C’est alors que la complémentaire santé se charge de rembourser les soins médicaux pris en charge ou non par l’assurance maladie. Qu’elle soit collective ou individuelle, elle offre des avantages inouïs.

Qu’est-ce qu’une complémentaire ou mutuelle santé

Dispositif mis en place dans le cadre de la protection sociale, la complémentaire santé encore appelée mutuelle santé améliore la couverture médicale du citoyen. En effet, toute personne affiliée à la sécurité sociale a droit à un remboursement partiel de ses dépenses de santé, tout comme les assurés.

L’assurance maladie fixe un barème, qui détermine le montant qu’elle prendra en charge. Le reste appelé ticket modérateur est à votre charge. Pourtant, la mutuelle santé le prend en charge ainsi que les honoraires et factures d’hôpital qui peuvent parfois être salés.

La complémentaire santé est une composante de la sécurité sociale devenue un devoir pour les États en 1948 lors de la Déclaration des droits de l’homme. Elle a été créée en complément de l’assurance maladie qui ne couvre pas toujours la totalité des frais dépensés au cours d’un traitement.

Le rôle de la complémentaire santé

Elle est perçue comme un complément à l’assurance maladie, car elle permet de compléter les garanties de base. La mutuelle ou complémentaire santé rembourse tout ou une partie des sommes qui n’ont pas été prises en charge par l’assurance maladie. Elle offre ainsi une couverture plus complète et plus avantageuse. Il est possible de souscrire à ce service auprès d’une compagnie d’assurance, d’une mutuelle ou encore une institution de prévoyance.

Que couvre la mutuelle santé

La complémentaire santé peut être individuelle pour les chômeurs, étudiants, retraités et travailleurs non-salariés. Dans ce cas, elle est optionnelle, mais elle est obligatoire lorsque vous êtes employé au sein d’une entreprise. En effet, depuis le 1er janvier 2016, tout employeur a l’obligation de souscrire à une assurance complémentaire santé collective pour son personnel. Le service peut alors s’étendre aux enfants et même au conjoint. Les frais pris en charge sont entre autres :

  • Les soins médicaux et les consultations ;
  • Les soins dentaires et prothèses ;
  • Les frais d’hospitalisation ;
  • Les frais d’achat des médicaments sous présentation d’une ordonnance ;
  • Les soins ophtalmologiques et optiques.

Ces frais constituent la base d’une mutuelle. Une couverture plus étendue prendra en charge les dépassements d’honoraires, le sevrage tabagique, les soins spécialisés, l’orthodontie, etc.

La prise en charge est fonction du taux de remboursement fixé au moment de la souscription. Dans certains cas, il peut être de 200 %. À ce moment, la somme remboursée est égale au double du tarif fixé, dans la limite de vos dépenses totales. La complémentaire santé peut également établir un montant fixe à reverser chaque année pour des soins précis.

Le coût de la mutuelle santé

La complémentaire santé est conditionnée par une cotisation régulière dont le montant est déterminé par plusieurs éléments. Le niveau de couverture choisi, l’âge, les revenus, le statut (travailleur ou non) sont entre autres des facteurs qui déterminent le type de couverture et donc le montant des cotisations. Selon votre état de santé et vos revenus, vous opterez pour une couverture plus ou moins complète et donc plus coûteuse.

Pour ce qui est des modalités de remboursement, elles peuvent varier d’un établissement à l’autre. Si votre cabinet de soins accepte le tiers payant, vos frais seront directement remboursés par l’assurance et la complémentaire. Et si ce n’est pas le cas, vous devez d’abord vous acquitter de la facture et au bout de 5 jours, l’assureur et la mutuelle se chargeront de vous rembourser.

Les avantages d’une complémentaire santé

La mutuelle santé complète les remboursements de frais de médicaux non pris en charge ou alors pris en charge de manière partielle. Elle offre ainsi de nombreux avantages.

Elle prend en charge les frais que l’assurance maladie ne rembourse pas

Certains soins que l’assurance maladie ne couvre pas sont remboursés par la complémentaire santé. C’est le cas de l’acupuncture, la sophrologie ou encore l’ostéopathie qui émanent toutes de la médecine douce. Elle rembourse aussi les frais d’achat de certains dispositifs de santé, les méthodes de contraception, etc.

Elle rembourse le reste à la charge du patient

Lorsque l’assureur fixe un barème, il ne va pas au-delà, et donc le reste est à la charge du patient. Ainsi, le ticket modérateur, la participation forfaitaire ou encore les dépassements d’honoraires sont la responsabilité du patient. La complémentaire santé couvre ces frais.

Comment choisir votre mutuelle/ complémentaire santé

Plusieurs éléments entrent en ligne de compte pour le choix d’une complémentaire santé. Le besoin, les moyens financiers, la situation professionnelle, l’âge, etc. Si vous n’avez pas d’expérience dans le domaine, il est préférable de faire appel à un professionnel.

Passer par un courtier en mutuelle, l’option parfaite

Dans le domaine de l’assurance, le courtier est la courroie de transmission entre l’assureur et le client. Il est mandaté par ce dernier pour assurer toutes les démarches relatives au choix d’un service. Ne travaillant pas pour une société d’assurance, il peut choisir parmi la multitude de services offerts sur le marché. Il a d’ailleurs la possibilité de négocier de bons tarifs en mettant les assureurs en compétition. Le courtier vous permettra de bénéficier de plusieurs avantages.

  • Un gain de temps incroyable ;
  • Des économies réalisées sur le tarif ;
  • La certitude de souscrire un contrat qui comble vos besoins ;
  • Obtenir un suivi régulier du dossier d’assurance, et une assistance ;
  • Un contrat adapté et des garanties complètes, etc.

Chaque année, les organismes d’assurance se multiplient et le choix d’un service de qualité devient plus que jamais complexe. À ce jour, le prix moyen d’une mutuelle varie entre 1120 et 2600 euros par an selon que vous souscriviez un service classique ou avec des garanties renforcées. Si le courtier en mutuelle vous permet de choisir un service adapté à vos besoins, comment minimiser les coûts de votre complémentaire santé tout en bénéficiant d’une couverture optimale ?

Share: