Le portail du corps et de l'esprit » Santé » Qu’est-ce qu’un appareillage auditif précoce ?

Qu’est-ce qu’un appareillage auditif précoce ?

Depuis un certain temps maintenant, vous ressentez une gêne auditive, mais vous avez du mal à franchir le pas et à utiliser un appareillage auditif. Avant toute chose, sachez que vous n’êtes pas seul(e) dans ce cas. Nombreuses sont les personnes qui ressentent une gêne auditive et qui ont du mal à envisager l’appareillage auditif précoce parce qu’elles ont du mal à accepter la situation. Pourtant, recourir à un appareillage auditif précoce est un excellent moyen de soigner une perte d’audition, même si cette dernière est légère. Plus vite, vous serez appareillés et plus vite l’efficacité de ces prothèses médicales se fera ressentir. Alors, qu’est-ce qu’un appareillage auditif précoce ? À quel moment faut-il recourir à ces prothèses ? Explications dans cet article.

Faire un bilan auditif pour bénéficier d’un diagnostic

À la suite d’un évènement particulier ou avec l’âge, il n’est pas rare de voir certaines personnes souffrir d’une perte d’audition. Il est essentiel de s’en préoccuper sans traîner, car une mauvaise audition est handicapante au quotidien et peut conduire à l’isolement de la personne concernée. Ainsi, lorsque vous perdez régulièrement le fil d’une discussion, que vous mettez le son de la télévision anormalement fort pour l’entendre ou encore que vous ressentez une quelconque gêne auditive, rendez-vous chez un spécialiste de l’ORL pour faire un bilan auditif complet qui vous renseignera sur votre état de santé.

Cet examen dure généralement 30 à 45 minutes. Il débute par un questionnaire. Le professionnel s’entretiendra avec vous afin d’identifier de manière plus précise, le niveau de votre gêne auditive ainsi que les caractéristiques de votre baisse d’audition. Cet interrogatoire lui permettra également de connaître vos besoins et vos antécédents.

Après la phase de l’entretien, le bilan se poursuit et le spécialiste procède à une otoscopie. En d’autres mots, il ausculte vos tympans ainsi que vos conduits auditifs avec un otoscope. Cet instrument lui permet de voir si les conduits sont bien dégagés et les tympans sans lésions. Par la suite, l’ORL effectuera une audiométrie. Il est question d’un ensemble de méthodes permettant de déterminer le niveau d’audition pour chaque oreille. Ce contrôle est soit réalisé dans une cabine insonorisée, soit avec un casque. Le but de l’audiométrie est de mesurer :

  • les tolérances auditives de chaque oreille, c’est-à-dire la plus faible intensité pouvant être perçue par le patient à diverses fréquences
  • la tolérance aux sons élevés (seuil d’inconfort)
  • l’audition en faisant écouter des sons
  • la compréhension de la parole en faisant écouter et répéter des mots

Que se passe-t-il à la fin du bilan auditif ?

Si vous avez effectué cet examen chez un audioprothésiste, ce dernier vous orientera vers un ORL, seul professionnel habilité à analyser les résultats du bilan. Les conclusions de cette évaluation auditive vont permettre de déterminer le niveau de perte auditive dont souffre le patient et d’identifier la cause de ce problème. Le professionnel vous guidera ainsi à choisir l’appareil auditif qui correspond à vos besoins.

Le diagnostic dirige donc le patient vers un traitement si la gêne est occasionnée par une pathologie pouvant être soignée ou vers un appareillage. Si le médecin ORL conclut à une perte définitive de l’audition, il dirige le patient vers un audioprothésiste qui réalisera les mêmes tests afin de savoir si un appareillage améliorera la situation. Dans ce cas, il propose au patient les aides auditives dont il pourra profiter en fonction de ses besoins et de son mode de vie.

Quels sont les avantages de l’appareillage auditif précoce ?

Si vous remarquez que vous souffrez d’une baisse de l’audition et que vous ne faites rien pour la traiter, cela peut provoquer des dommages irréversibles sur votre audition. Par conséquent, lorsque vous constatez une perte auditive, même légère, faites un bilan et portez un appareillage auditif précoce si nécessaire. Les prothèses permettent de ralentir la progression de votre baisse d’audition. Ils accélèrent le processus d’habituation et de rééducation de votre cerveau. En d’autres termes, l’appareillage permet à votre cerveau de s’habituer à recevoir une aide extérieure pour entendre mieux. Il stimule aussi votre système auditif afin de préserver vos capacités de mémoire et de compréhension.

En outre, l’appareillage auditif précoce vous permet d’éviter les conséquences psychosociologiques provoquées par la surdité. Lorsqu’une personne souffre d’une baisse d’audition, les membres de son entourage ne font pas toujours preuve de patience, car elles ne comprennent pas vraiment sa situation. De fait, au fil du temps, le patient se retrouve coupé du monde extérieur et préfère même s’isoler pour éviter l’incompréhension des autres.

Sachez que le fait de porter un appareil auditif assez tôt n’aggrave nullement votre gêne auditive. Si vous croyez à ce mythe et qu’il s’agit de la raison pour laquelle vous hésitez à porter un appareillage auditif précoce, retenez bien que cela n’aura aucun impact négatif sur votre audition. Quels que soient votre âge et votre degré de surdité, utiliser une prothèse ne peut pas empirer la situation. Certains patients sont persuadés du fait que l’amplification des aides auditives n’améliore pas leur audition à cause des cas où les prothèses aggravent la perte auditive.

Toutefois, il convient de noter que ce n’est pas de la faute de la prothèse et qu’elle revient plutôt à l’audioprothésiste qui n’a pas prescrit l’appareil adapté au patient. Il est donc capital de sélectionner un professionnel compétent et à l’écoute de vos besoins pour éviter ce genre de situations.

Comment réaliser son bilan auditif ?

Pour savoir si le port d’un appareil auditif sera pour vous sans danger, il est indispensable d’avoir une ordonnance médicale provenant du médecin ORL. C’est pour cette raison qu’il vaut mieux se diriger vers cet expert pour réaliser votre bilan auditif complet. Par ailleurs, sachez qu’en 2018 les ventes d’appareils auditifs ont augmenté de 10%.

Si vous n’avez aucune adresse de médecin ORL compétent et que vous cherchez à contacter des professionnels de confiance, n’hésitez pas à utiliser une plateforme spécialisée dans le domaine. Le principe est simple : vous vous rendez sur le site concerné et vous entrez en contact avec le spécialiste dont le profil vous intéresse le plus. Retenez bien que les propriétaires de ces plateformes ne sont pas habilitées à faire un bilan auditif. Leurs sites servent juste d’intermédiaires entre les experts et les clients.