Le portail du corps et de l'esprit » Santé » La syllogomanie : un trouble méconnu qui affecte 4 % de la population

La syllogomanie : un trouble méconnu qui affecte 4 % de la population

La syllogomanie : un trouble méconnu qui affecte 4 % de la population

Aussi appelé TAC (Trouble d’Accumulation Compulsive), la syllogomanie se caractérise par un amas compulsif et excessif d’objets en tous genres, sans aucune particularité entre eux. La personne les collecte, les pose au sol de son logement et les amasse, jusqu’à ce que son lieu de vie ne soit plus qu’une montagne d’articles entassés l’un par-dessus l’autre. D’où vient ce trouble et quelles en sont les conséquences ?

Une aide extérieure

Sur les forums et différents sites dédiés à la syllogomanie, on y trouve des photos de cartons, de vaisselle, d’électroménagers, de jouets et autres objets multiples jonchant le sol, au point de ne plus apercevoir le moindre espace libre. Les personnes souffrant du TAC sont incapable de se débarrasser de quoi que ce soit. Pour eux, impossible de jeter même les cartons d’emballage ainsi que les objets brisés ou inutiles. L’intérieur de la maison devient vite un amas invivable et insalubre.

Heureusement, il existe de l’aide extérieure afin d’aider ces personnes à remettre de l’ordre et effectuer un tri. Pour une personne souffrant de ce syndrome, il est bien souvent impossible d’y parvenir seul. Un site tel que syllogomanie.fr, renseigne sur les sociétés françaises qui peuvent venir en aide afin de désencombrer le logement.

Quelles sont les causes de la syllogomanie ?

La syllogomanie est un comportement problématique qui dérive d’autres maladies. Certains troubles obsessionnels compulsifs (TOC) ou TDAH peuvent la causer. En général, dans de tels cas, celle-ci se fera plutôt de manière ordonnée. On découvre ici une personne craignant de jeter quelque chose d’important, dont elle pourrait avoir besoin dans le futur.

La schizophrénie peut elle aussi mener à la syllogomanie pour des raisons sans fondement. Par exemple, une personne peut avoir peur de quitter son logement et donc elle conservera tout à l’intérieur, incapable de se rendre sur le bord de la route pour y déposer ses déchets.

Enfin, une pathologie dite « démentielle » telle qu’Alzheimer peut aussi en être la cause. Dans ce cas-ci, il n’y aura aucune logique au traitement des objets alors que la personne pourra jeter un article qu’elle vient d’acheter et conserver de vieux documents sans intérêt.

Des répercussions sur la vie sociale

La syllogomanie est une cause importante d’isolation. L’individu qui en souffre évite de recevoir proches et amis à la maison, car il a honte de son comportement et ne veut surtout pas dévoiler la situation aux gens autour de lui. De toute manière, comme l’appartement est totalement encombré, il serait difficile à qui que ce soit d’y naviguer sans danger. La personne reste donc seule dans son logement et s’éloigne de plus en plus de toute vie sociale.

Si un proche souffre de syllogomanie, il est important de l’encourager à consulter un spécialiste.