L’apnée du sommeil

L’apnée du sommeil

Les troubles du sommeil sont très fréquents et sont capables d’influencer de manières négatives nos journées : fatigue, irritabilité, manque de concentration… Il est donc important d’identifier les causes pour trouver des solutions adaptées et ainsi retrouver un sommeil reposant et réparateur. Ils sont nombreux et les principaux rencontrés sont les suivants :

  • Insomnies
  • cauchemars
  • difficultés d’endormissement
  • sommeil non réparateur
  • apnée du sommeil

Nous allons parler aujourd’hui de l’apnée du sommeil qui est un syndrome assez fréquent et qui peut inquiéter les personnes qui en sont touchées. Il s’agit de l’arrêt involontaire de la respiration lors de notre sommeil. Ces arrêts sont variables et peuvent durer de 5 secondes jusqu’à 30 secondes voir plus dans les cas les plus graves.
Entre 5 et 15 apnées par heure, on considère que l’apnée est légère. Entre 16 et 30, l’apnée est modérée. Plus de 30 apnées par heure signifie que l’apnée du sommeil est sévère.

Causes de l’apnée du sommeil

Il existe deux syndromes:

  • Apnée obstructive du sommeil : c’est la plus fréquente. Elle concerne les personnes âgées et les personnes en surpoids. Les muscles de la langue et de la gorge se relâchent avec l’âge et vont obstruer petit à petit la trachée, l’air ne passe donc plus lors de la respiration. Les personnes en surpoids ont plus de tissu graisseux dans le cou ce qui obstrue les voies respiratoires.
  • Apnée du sommeil central : Il s’agit d’une apnée provoquée par un dysfonctionnement du cerveau. Le cerveau ne donne alors plus l’ordre au corps de respirer. Ce syndrome survient lorsque le patient a subit certaines pathologies comme des maladies cardio-vasculaires, neurologiques ou encore des accidents vasculaires cérébraux.

On peut constater chez certains patients l’alternance de ces deux syndromes mais cela reste assez rare.

D’autres causes sont observées : insuffisance cardiaque, des anomalies de la cloison nasale, des anomalies de la mâchoire ou encore des amygdales trop grosses.

L’apnée du sommeil peut toucher les enfants comme les adultes. Avant l’âge de 60 ans, on constate que 2 à 4 fois plus d’hommes sont touchés par l’apnée du sommeil. Après 60 ans, il y a autant d’hommes que de femmes.

Symptômes de l’apnée du sommeil

Les symptômes d’une apnée du sommeil sont nombreux et handicapent le quotidien des personnes qui les subissent. Voici quelques exemples de ces différents symptômes:

  • fatigue au réveil : les apnées sont éprouvantes pour le corps, elle sont donc épuisantes, la personne n’a pas un sommeil réparateur, elle se sent très fatiguée au réveil
  • somnolence : les journée sont ponctuées par de nombreux moments de somnolence car la nuit n’a pas été reposante du tout. Il se trouve parfois que le patient s’endorme dès qu’il se pose tellement la fatigue est présente.
  • ronflements la nuit : tous les ronflements n’indiquent cependant pas une apnée du sommeil. L’apnée va provoquer des ronflements, assez bruyants la plupart du temps lorsque le patient reprend sa respiration après une apnée. Rappelons que l’apnée est provoquée souvent par une obstruction de la trachée, ce qui favorise le ronflement.
  • irritabilité : la fatigue peut rendre ces personnes très irritables
  • Troubles de la mémoire
  • Troubles de l’attention
  • Déclenchement de certaines maladies comme le diabète de type 2, l’hyper tension artérielle, infarctus, risques cardio-vasculaires, dépression.
  • Complications en cas de chirurgie : lors d’opération chirurgicale et d’autant plus lorsque le syndrome d’apnée du sommeil n’est pas encore établit, si les voies respiratoires sont obstruées, les risques lors de l’anesthésie sont augmentés ainsi qu’avec certains traitements post-chirurgicaux.
  • Accidents : la fatigue intense diminue considérablement la vigilance de la personne ce qui peut provoquer des accidents ( de la route, professionnels…).

Les traitements de l’apnée du sommeil

Il n’y a pas de traitement médical efficace à ce jour pour régler l’apnée du sommeil. On peut trouver des solutions afin de réduire les apnées du sommeil, voir même de les faire disparaitre. Au niveau des causes psychologiques, différentes solutions pour mieux dormir sont à mettre en place et au niveau hygiéno-diététique, voici quelques conseils :

  • Perdre du poids : la trachée est alors moins obstruée, le patient respire mieux et les apnée sont moins importantes et peuvent même disparaitre.
  • Arrêt du tabac
  • Arrêt de l’alcool
  • Réduire la caféine
  • Éviter les repas lourds au diner
  • Éviter de dormir sur le dos
  • Pratiquer du sport quotidiennement afin d’éviter la prise de poids et de favoriser une bonne fatigue permettant une meilleure qualité du sommeil.
  • Utilisation des masques à pression positive continue dans les cas graves. Le masque diffuse de l’air comprimé afin de laisser les voies respiratoires ouvertes. Le patient ne fait donc plus d’apnée du sommeil
  • Prothèse dentaire : comme un appareil dentaire qui permet à la langue de s’avancer et donc à dégager les voies respiratoires dans la gorge.
  • La chirurgie qui vise à retirer l’excès de graisse dans les voies respiratoires. Le patient pourra alors mieux respirer.

En résumé

L’apnée du sommeil est un syndrome qui peut se révéler très handicapant pour le quotidien des personnes qui le vivent et détériore petit à petit leur qualité de vie.
Lors des cas les plus sévères, le taux de mortalité est augmenté. Il apparait donc évident de trouver des mesures pour stopper ce syndrome et améliorer son quotidien.

Les appareils à pression positive sont encombrants et bruyants. Ils sont donc souvent un frein pour ceux qui en ont besoin d’autant plus qu’il nécessite une utilisation minimum de 4 heures par nuit. Le conjoint est également impacté par ce dispositif qui peut également le gêner dans son sommeil.

La perte de poids pour les personnes en surpoids est indispensable et se trouve souvent être la solution du problème. Il convient donc de leur proposer un régime alimentaire adapté ainsi que la pratique d’une activité sportive quotidienne. Certains remèdes naturels, de « grand mère » peuvent aider à retrouver une bonne qualité du sommeil comme la valériane qui permet de s’endormir rapidement, l’huile essentielle d’eucalyptus qui aide à respirer plus facilement, les noix reconnues pour leurs effets positifs sur la respiration,  la groseille qui régule la respiration ou encore certaines fleurs de Bach.

L’homéopathie peut être un complément efficace. Le sommeil conditionne nos journées et il peut donc devenir notre pire ennemi lorsqu’il est de mauvaise qualité. Il ne faut donc pas hésiter à consulter es professionnels de la santé afin de déterminer si il y a présence d’apnée du sommeil ou un autre trouble. Les médecins pourront ainsi vous aider à retrouver un sommeil efficace