Le portail du corps et de l'esprit » Santé » Implant capillaire : à partir de quel âge est-ce possible ?

Implant capillaire : à partir de quel âge est-ce possible ?

Implant capillaire : à partir de quel âge est-ce possible ?

L’âge n’est pas un critère pour accéder à la greffe capillaire, il faut être majeur et en bonne santé. Il est cependant conseillé d’attendre la trentaine, afin que le taux d’hormones se stabilise. Avec l’âge, la chute de cheveux s’intensifie, il est donc important de se renseigner sur l’implant capillaire auprès d’un spécialiste qui sera en mesure de vous aiguiller pour prendre une décision. Plus une opération est réalisée tôt, plus elle a des chances de devoir être refaite pour combler de nouvelles zones.

Quelles solutions avant la greffe d’implant capillaire ?

Avant de penser à l’intervention chirurgicale, il existe des traitements pour limiter la chute des cheveux. Ces alternatives à la greffe sont un moyen à court terme pour éviter la calvitie. Quelles sont les solutions qui s’offrent à vous ?

  • Le traitement PRP : Il consiste à injecter des facteurs de croissance au niveau du follicule pileux. Ils stimulent le phénomène de repousse du cheveu. L’agent de croissance se trouve dans le plasma contenu par le sang réinjecté au niveau du cuir chevelu. Il comporte très peu de risques en raison de la biocompatibilité.
  • Les injections de peptides : Technique innovante composée de molécules capables de préserver la jeunesse de la peau et des cheveux. Il s’agit d’un cocktail qui va agir directement sur la fibre. Il permet la régénération des cellules du cuir chevelu. La mésothérapie du cuir chevelu : Elle est réalisée en plusieurs séances de traitement médicamenteux. Les micro-injections sont faites sur le cuir chevelu qui est une zone hypervascularisée. Le cocktail injecté est un traitement antibiotique actif à base de vitamines, d’acides aminés et de vasodilatateurs.
  • La carboxythérapie : Il s’agit d’injecter du dioxyde de carbone directement sous la peau du cuir chevelu. Cela favorise au niveau des zones fournies la microcirculation sanguine. Elle présente l’avantage de ne pas provoquer de réaction allergique chez le patient.

Quels sont les critères qui vous donnent accès à la greffe de cheveux ?

Vous savez déjà que l’âge n’est pas un critère pour l’accès à l’implantation capillaire. Cependant, la tranche d’âge la plus propice pour une intervention est de 30 à 40 ans. Pour prétendre à une greffe, il faut que les premiers signes de calvitie soient apparus. La chute de cheveux peut représenter un véritable complexe, il est donc nécessaire de s’adresser à un spécialiste au plus vite, afin de limiter les signes de calvitie.

Quels sont les signes de la calvitie ? La calvitie commence souvent par les tempes qui sont la première zone touchée. Elles se dégarnissent et petit à petit formant un M sur le front. La ligne naturelle des cheveux recule sur le front et vient ensuite le dessus du crâne (la tonsure), l’arrière du crâne (le tourbillon) et la zone située au-dessus du front (le toupet).

Les hommes comme les femmes peuvent être touchés par la calvitie, même si les hommes sont plus concernés. La calvitie intervient généralement vers l’âge de 35-40 ans. Cependant les premiers signes peuvent apparaître bien plus tôt, vers la vingtaine. Chez les jeunes personnes, la calvitie est un véritable complexe qui entraîne des conséquences psychologiques parfois lourdes.

Share: