Le portail du corps et de l'esprit » Santé » Dent cassée : causes, traitement et restauration

Dent cassée : causes, traitement et restauration

Dent cassée : causes, traitement et restauration

La terreur d’une dent cassée. Un accident qui touche principalement les dents de laits des enfants et adolescents, du fait de leur fragilité. Dans ces cas-là, pas de problème, vu qu’elles sont remplacées par des dents permanentes. Et justement, lorsque l’accident se produit chez l’adulte, les enjeux ne sont pas les mêmes. Une dent cassée, c’est une dent perdue. Or, personne ne peut accepter facilement de voir sa dentition impactée, devenue incomplète, autant esthétiquement, que mécaniquement. Sourire avec une dent cassée, hors de question ! Pas de stress. Il est possible de traiter le problème efficacement, sans même avoir à remplacer la dent. Pour cela, il faut agir vite, et avoir les bons réflexes.

Pourquoi votre dent s’est cassée ? Causes

On imagine que pour se casser une dent, il faut subir un choc brutal ou croquer dans quelque chose de trop dur. Il est vrai qu’un coup violent lors d’une bagarre résulte souvent en une dent cassée, mais il existe d’autres facteurs, pouvant endommager votre dentition, sans choc brutal et qui rendent vos dents plus fragiles :

  • Bruxisme (le fait de contracter involontairement sa mâchoire),
  • Inflammation,
  • Âge.

On note cependant un facteur qui prédomine sur les autres ; la dévitalisation. Une dent dévitalisée est plus fragile, plus sensible aux chocs. Elle aura tendance à se casser progressivement, petit bout par petit bout, jusqu’à sa facture complète.

Votre dent vient de se casser : que faire ?

Si vous venez de casser un morceau de votre dent, le premier réflexe à avoir est de conserver ce dernier dans votre bouche, au contact de la salive. Et ce, jusqu’à consulter un dentiste.

Si votre dent est expulsée dans son entièreté, vous devez à tout prix la conserver. Il va falloir prendre plus de précautions que pour un simple bout de dent, et la première est de ne surtout pas toucher la racine. Manipulez votre dent cassée par la couronne, et, dans la mesure du possible, conservez-la dans votre bouche, au contact de la salive. Si ce n’est pas possible, placez votre dent cassée dans un verre de lait, ou une solution saline stérile facilement trouvable en pharmacie. Sinon, vous pouvez également l’enrouler dans un film plastique ou synthétique.
Attention, il ne faut jamais conserver sa dent, ou morceau de dent cassé, dans de l’eau ou sur une feuille de papier.

Une fois la dent bien conservée, contactez immédiatement votre dentiste, afin d’avoir un rendez-vous d’urgence dans les 24 heures qui suivent l’accident. Agir rapidement offre la possibilité de fixer la dent.

Traitement d’une dent cassée

Une fois chez le dentiste, que se passe-t-il ? Dans un premier temps, on cherche à déceler une potentielle lésion de votre pulpe dentaire, de votre racine ou de votre nerf. Pour cela, le dentiste vous fait passer une radiographie et un test de vitalité au froid. Si le nerf est touché, il est alors impossible de re-fixer la dent.
Ainsi, il existe différentes possibilités d’avenir pour votre dent, selon le diagnostic du dentiste.

L’état de la pulpe

Il détermine grandement ce qu’il sera possible de faire ou non sur votre dent cassée. Si celle-ci est intacte, le dentiste sera en mesure de fixer le morceau de dent que vous avez conservé. Cependant, si elle est atteinte, le dentiste réalisera une réplique qu’il fixera à l’aide d’une résine spécifique.
Dans le cas ou la pulpe a été sévèrement touché, votre dent sera dévitalisée puis remplacer par une dent fabriquée à base de résine.

L’état de la racine

Si votre racine est atteinte, le dentiste sera contraint d’extraire la dent cassée. Celle-ci sera remplacée soit par un implant, par un bridge ou par appareil mobile.

Cassure de la dent sous la gencive

On rencontre des cas où, la dent s’est cassée en dessous de la gencive ou de l’os de la mâchoire. Cela peut se résoudre par un ajustement effectué au laser, permettant de libérer la dent et de permettre une réparation optimale.
Si la fracture est trop profonde, le dentiste devra enlever de l’os et de la gencive autour de la dent afin de la réparer. Il prendra garde à maintenir le rebord de la restauration à au moins 3 mm de distance du niveau osseux, afin d’éviter une inflammation. On appelle ce processus l’allongement de couronne. La dent apparaît plus longue. On y ajoutera une couronne afin de la renforcer.

Restauration de la dent

Afin de restaurer votre dent cassée, le principal paramètre sera le matériau utilisé. En effet, selon votre cas, un matériau est plus approprié qu’un autre.

Composite direct

Si la cavité à restaurer occupe plus de la moitié de la largeur de la dent cassée, le composite direct (85 % d’un mélange de silice et de quartz + 15 % de résine) est le plus adapté. Naturellement blanc et biocompatible, il offre aussi l’avantage d’être économique. C’est une solution à proscrire si votre dent est trop sensible aux changements de température, ou aux chocs. On lui donne une durée de vie de 8 ans.

Céramique

On va privilégier la céramique si la cavité à restaurer est plus importante, ou si votre dent est trop fragile.
La céramique est plus rapide à fabriquer, et est plus qualitative que le composite direct, offrant une plus grande résistance et une meilleure longévité. Esthétiquement aussi, le résultat est plus naturel. La contrepartie ce matériau se situe au niveau du prix, qui forcément sera plus grand.

Or

Si la cavité à restaurer occupe un espace limité, c’est l’or qui vous sera recommandé, puisqu’il offre une meilleure résistance en couche mince que ces concurrents. Restaurer sa dent avec de l’or implique cependant de rajouter occasionnellement du ciment dentaire.

Couronne

La pose d’une couronne dentaire est le dernier recours, dans le cas où la cavité à restaurer est trop importante, ou que votre dent est trop fragile. L’intérieur de votre dent est reconstruit avec des composites, et l’extérieur est meulé.
La couronne dentaire combine durabilité et esthétique. C’est la seule solution permettant de retrouver parfaitement les fonctions masticatoires de votre mâchoire. Encore une fois, due à ses qualités, la pose d’une couronne est un processus qui coûte cher.