Bien comprendre le remboursement des optiques chez sa mutuelle

Bien comprendre le remboursement des optiques chez sa mutuelle

Si le médecin traitant est généralement plutôt bien remboursé, pour les spécialistes, c’est une autre histoire. En effet, ces derniers coûtent parfois chers et l’assurance-maladie ou les mutuelles ne remboursent pas en totalité les soins. Néanmoins, pour limiter vos frais à ce niveau-là, il faut d’abord comprendre comment ces dernières fonctionnent. Nous sommes là pour vous aider et vous aiguiller dans votre choix. Tout est une question de comparaison, finalement !

Les tarifs conventionnés

Comme chez beaucoup de spécialistes, le remboursement se fait par rapport à un tarif conventionné. En d’autres termes, la sécurité sociale prend en charge 60% du tarif d’un ophtalmologue, si ce dernier est conventionné. Votre mutuelle vous règle la différence ou une partie de la différence en fonction de son taux de remboursement.

Néanmoins, le choix d’une mutuelle n’est pas simple. Certaines remboursent mieux des types de spécialistes particuliers, d’autres des prestations (comme les médecines naturelles) ou encore des types d’actes (opérations) . Il faut donc prendre le temps de regarder et de comparer les différentes offres qui existent en fonction de votre profil et de vos besoins sur du court terme. Si nous prenons l’exemple de Cocoon optique, vous pourrez choisir entre plusieurs formules vous permettant une prise en charge  entre 100 % de la base de remboursement et 400 € pour des verres simples, ou entre 100 % de la base et 750 € pour des verres complexes, par exemple.

Le forfait : l’autre façon d’être remboursé

Le forfait est l’autre moyen de se faire rembourser les frais d’optique; d’ailleurs, il est plus pratique d’opter pour un forfait pour les personnes portant des lunettes.

Le forfait est un mode de remboursement différent car on ne va plus parler de pourcentage de remboursement mais de somme forfaitaire allouée sur certains actes.

Pour les porteurs de lentilles, le forfait peur également être une bonne option. Cependant, il est important de savoir que votre assurance-maladie ne prend pas en charge les frais de remboursements de vos lentilles. Vous aurez forcément besoin d’une complémentaire santé.

Comment choisir la meilleure mutuelle?

Pour savoir si une mutuelle pourrait vous convenir, il n’y a pas de recettes miracle. Uns solution assez simple consiste à aller sur un comparateur, sélectionner les mutuelles qui correspondent le plus à votre profil et de choisir les critères que vous désirez. En plus de vous proposer les différentes mutuelles dont vous pouvez disposer, vous aurez également les meilleurs tarifs.

C’est ainsi que cet article se termine. Nous espérons que vous y verrez un peu plus clair concernant les mutuelles et l’optique. Sachez également que l’ophtalmologue n’est pas le spécialiste, le moins bien remboursé. De manière générale, vous n’aurez pas de mal à trouver une mutuelle qui rembourse correctement cette partie-là. Il ne vous reste plus qu’à étudier les différentes offres de mutuelle qui s’offre à vous.