La cohérence cardiaque : une autre manière de respirer pour votre bien-être

La cohérence cardiaque : une autre manière de respirer pour votre bien-être

Calmer le cœur et l’esprit en quelques minutes : voilà la promesse de la cohérence cardiaque, une technique souvent assimilée à de la méditation et qui a le vent en poupe. Elle a l’avantage de pouvoir se pratiquer partout et permet de réduire le stress et l’anxiété grâce à la maîtrise du rythme cardiaque. De quoi s’agit-il réellement et comment cela fonctionne ? On vous en dit plus dans la suite de cet article.

Qu’est-ce que la cohérence cardiaque?

Apparue aux États-Unis, il y a de cela une vingtaine d’années, la notion de cohérence cardiaque tel qu’elle est utilisée aujourd’hui a été introduite et démocratisée par le Dr David Servan Schreiber. Ceci à travers son ouvrage « Guérir le stress, l’anxiété et la dépression » paru en octobre 2003. On retrouve dans deux chapitres dudit livre une présentation des découvertes de l’Institut HeartMath (1993 à 1997). Il est notamment question de la forte influence du cœur sur les émotions et la manière dont les signaux de cet organe peuvent être utilisés pour calmer le corps entier et être zen.

Ainsi, la cohérence cardiaque repose le principe selon lequel il est possible de mieux gérer son stress et sa concentration en régulant son rythme cardiaque. Autrement dit, il s’agit d’une pratique personnelle qui consiste à apprivoiser sa respiration afin de réduire la variabilité de la fréquence cardiaque. Ce qui permettrait alors de diminuer le stress et les tensions, puisque le fonctionnement cérébral est rééquilibré, un peu comme quand le nerf vague est stimulé.

Comment pratiquer la cohérence cardiaque?

Comme souligné précédemment, la cohérence cardiaque se base sur le fait que la vitesse de la respiration est étroitement liée à la vitesse des battements cardiaques. Les recherches médicales en neurosciences sur cette pratique estiment qu’il faut environ 6 respirations complètes par minute pour se sentir bien. Et quand on parle de respiration complète, il s’agit d’une inspiration longue et profonde suivie d’une expiration totale. Si on considère que la durée d’un cycle est d’environ 10 secondes, en pratique il faudra :

  • 6 cycles d’inspirations longues et profondes de 10 secondes
  • 6 cycles d’expirations de 10 secondes.

Pratiquer la cohérence cardiaque revient donc à respirer comme indiqué ci-dessus plusieurs fois par jour. Et vu que cette pratique agirait sur l’équilibrage du cortisol, hormone du stress, en faire juste au réveil est très bénéfique. En effet, c’est au réveil que la sécrétion de cette hormone est la plus importante. Ensuite, vous pouvez programmer une autre séance environ quatre heures plus tard. Ceci vous permettra d’atténuer les différents événements survenus au cours de la matinée de vous préparer pour le repas et la digestion. Une troisième séance peut alors être programmée vers la fin de l’après-midi afin de vous préparer pour la soirée.

Si vous avez du mal à respirer à cette fréquence, il existe plusieurs techniques (comme le fait de compter les secondes) ainsi que des applications mobiles pour vous aider à le faire facilement.