Le portail du corps et de l'esprit » Santé » Le blanchiment des dents chez le dentiste : techniques, prix et contre-indications

Le blanchiment des dents chez le dentiste : techniques, prix et contre-indications

Le blanchiment des dents chez le dentiste : techniques, prix et contre-indications

Vous remarquez que vos dents ne sont plus aussi blanches qu’avant. En effet, elles ont peut-être jauni à cause de votre consommation de café, thé, tabac, à cause d’une maladie ou d’autres facteurs de dégradation. Si ce n’est pas un problème de jaunissement, vous avez peut-être des tâches qui se sont formées sur votre émail et celles-ci vous dérangent.
Comment récupérer un sourire brillant doté d’une blancheur pure ? Un passage chez le dentiste est sûrement la meilleure solution. Aujourd’hui, il est possible d’acheter des kits de blanchiment des dents afin de le faire soi-même à la maison. La réalité est qu’il vaut mieux passer par un dentiste afin d’avoir l’assurance d’un résultat parfait. Voyons ensemble tout ce qu’il y’a à savoir sur le blanchiment dentaire.

Privilégier le dentiste

Vous pourriez très bien acheter un kit, ou aller dans un bar à sourire. Cela revient bien moins cher qu’une intervention du dentiste. Alors, pourquoi privilégier ce dernier ?

L’avis et l’action du dentiste

Mine de rien, le dentiste est la personne la mieux placée pour parler de vos dents. Le fait de passer par lui pour le blanchiment vous apporte son expertise.
Il détermine la posologie de l’agent blanchissant à utiliser en fonction de votre dentition, vérifie que vous soyez apte pour un blanchiment et va gérer tout le protocole et son application.

La qualité

L’éclaircissement de l’émail de vos dents dépend de la concentration du produit utilisé. Il faut que celle-ci soit suffisamment haute pour fonctionner correctement, mais ne doit pas dépasser un certain seuil au risque d’être nuisible pour vos dents.
Seul le dentiste est capable de déterminer la concentration et la durée de traitement qui vous convient.

De plus, les meilleurs produits de blanchiment des dents ne sont disponibles que pour les dentistes, tandis que les kits maisons nécessitent de répéter encore et encore le traitement pendant des semaines.

On remarque aussi que la durabilité offerte par un traitement chez le dentiste est largement supérieure aux autres méthodes de blanchiment. Il peut tenir jusqu’à 6 mois, contre quelques semaines maximum pour les kits et autres.

Comment se déroule le blanchiment des dents chez le dentiste?

Examen dentaire

Dans un premier temps, le dentiste procède à une évaluation complète de votre bouche. Il vérifie la couleur de vos dents, afin de déterminer l’efficacité d’un traitement sur celles-ci.
Il évalue également votre couleur de référence, ce qui servira à comparer l’avant/après et à conclure sur les résultats post-blanchiment.
Le dentiste prend également le temps de vérifier que vous n’ayez aucune contre-indication pour le traitement à venir (voir la liste des contre-indications ci-dessous).

Détartrage

Autre étape importante à réaliser en amont du blanchiment, le détartrage. Celui-ci permet de bien préparer les dents au traitement, afin de maximiser les résultats.
La plaque dentaire et le tartre nuisent à l’action de l’agent blanchissant.

Protection

Les produits blanchissants utilisés par le dentiste possèdent une concentration qui peut causer de graves brûlures.
Pas d’inquiétude, le dentiste applique une crème protectrice sur les lèvres, et protège les gencives, la peau et les muqueuses pour toute la durée du traitement.

Application

Il existe plusieurs méthodes de blanchiment des dents, elles sont détaillées ci-dessous.
Le dentiste place un écarteur sur votre bouche afin de libérer l’accès aux arcades dentaires et permettre une répartition optimale du gel blanchissant.

Les produits utilisés sont soit du peroxyde d’hydrogène, du peroxyde d’urée, ou du peroxyde de carbamide. La teneur en oxygène de ces agents provoquent une réaction chimique sur l’émail et la dentine qui élimine les molécules responsables de la couleur foncée de vos dents.
Le traitement peut durer jusqu’à une heure, en fonction de l’objectif et de la couleur d’origine de vos dents. Le résultat est immédiat.

Les différentes techniques de blanchiment dentaire

Voyons ensemble les 2 techniques de blanchiment les plus pratiquées par le dentiste :

Blanchiment au laser

Après avoir appliqué la crème de protection pour les lèvres, placer l’écarteur dans votre bouche et protéger toutes les zones à risque, le dentiste applique l’agent blanchissant directement sur votre dentition. Il dirige ensuite un faisceau laser projetant de la lumière sur vos dents, dans le but d’élargir les pores de votre émail, offrant une meilleure pénétration du produit.

Blanchiment à la lampe dentaire

Au lieu d’utiliser un laser, le dentiste utilise de la lumière bleue, dont les propriétés permettent d’activer le gel appliqués sur vos dents.

Effets secondaires et contre-indications du blanchiment des dents

On ne note aucun effet secondaire dangereux, suite à un blanchiment des dents. Cependant, si vous avez un problème dentaire, comme une carie ou une maladie au niveau des gencives, l’intervention pourrait devenir douloureuse et vous expose à un risque d’hypersensibilité.
Vos dents doivent être suffisamment étanches pour ne pas laisser le produit pénétrer la pulpe dentaire.

Si jamais vous souffrez d’hypersensibilité, pas d’inquiétudes, il existe des solutions. En effet, le dentiste vous fera porter une gouttière de nuit contenant du peroxyde, pendant environ 2 semaines.
Il sera impossible d’effectuer un blanchiment sur une couronne en céramique, ou si vos dents ont été dégradées par un traitement médical à base de tétracycline.

Combien vous coûte un blanchiment chez le dentiste ?

C’est la raison pour laquelle certains préfèrent passer par des kits maisons plutôt que par le cabinet du dentiste.
L’intervention relevant de l’esthétique, elle n’est pas prise en charge par la sécurité sociale. Son prix varie entre 400 et 2000 euros. Dépendamment de votre mutuelle, il est possible de se faire rembourser une partie, voir la totalité du prix du blanchiment.

Petite astuce : faire un blanchiment en CHU revient moins cher car il y a la présence d’étudiants.