Le portail du corps et de l'esprit » Santé » Ballon gastrique : une méthode non chirurgicale

Ballon gastrique : une méthode non chirurgicale

Ballon gastrique : une méthode non chirurgicale

Pour permettre aux personnes atteintes d’obésité modérée de perdre du poids et de retrouver un meilleur équilibre corporel, il existe plusieurs méthodes. Si les régimes minceur et l’activité physique sont des solutions à cet effet, elles ne sont pas toujours efficaces et peuvent s’avérer contraignantes. Une alternative efficace à ces solutions est la pose d’un ballon gastrique. De quoi s’agit-il ? Est-elle efficace ?

Le ballon gastrique, de quoi est-il question ?

Avec les évolutions de la médecine, il est désormais possible, grâce à un ballon gastrique, de perdre du poids, si vous êtes sujet à une obésité modérée. La pose d’un ballon gastrique est une technique non chirurgicale qui vous permet de perdre rapidement du poids, si vous avez expérimenté le régime et le sport en vain. Non invasive, elle ne nécessite pas d’ouvrir votre abdomen pour intervenir.

Pratiquée sous anesthésie générale, la pose de ballon gastrique consiste à introduire dans l’estomac du patient, à travers la bouche et l’œsophage, un ballon qui sera ensuite gonflé. L’objectif est de créer, grâce au ballon gonflé, une sensation de satiété. Généralement, il s’agit d’un ballon en silicone contenant du sérum physiologique et doté d’une valve radio-opaque. Il peut également être en polyuréthane. Le ballon est laissé dans l’estomac jusqu’à 6 mois, voire plus selon le cas et provoque une perte de poids de 10 à 25 kg par le ralentissement du transit des aliments et la satiété.

ballon gastrique

Le ballon gastrique, pour qui ?

Le ballon gastrique est indiqué si vous êtes en surpoids et obèse. Précisément, cette méthode vous convient si vous avez un Indice de Masse corporelle (IMC) inférieur à 40. Vous pouvez perdre entre 20 et 50% de surcharge pondérale par rapport à votre poids normal. Au-delà de 40, il vous faudra envisager une intervention chirurgicale pour perdre vos kilos en trop.

Il est tout de même possible d’envisager la pose d’un ballon gastrique dans le cas d’une obésité sévère, si vous n’êtes pas prêt à l’idée de passer sur le billard. Idéalement, cette méthode non chirurgicale doit entrer dans le cadre d’une prise en charge médicale, nutritionnelle et possiblement psychologique. C’est d’ailleurs pourquoi il est fortement recommandé de se rendre dans un centre spécialisé en chirurgie digestive et pose de ballon gastrique et où opèrent des médecins accrédités par l’autorité de santé belge.

Qu’en est-il après la pose du ballon ?

Une fois le ballon gastrique posé, le patient doit être suivi et bénéficier d’une prise en charge nutritionnelle efficace. De même, il doit être informé des éventuels effets secondaires liés à cette pose. Il s’agit généralement de douleurs abdominales liées à l’adaptation du ballon à l’estomac et de vomissements. Pour prévenir ces effets, le spécialiste prescrit un traitement médicamenteux et recommande une consommation régulière d’eau par petite quantité pour éviter la déshydratation.

Pour poser un ballon gastrique dans un centre spécialisé, vous devez prévoir environ 3.000 euros. À noter que l’opération n’est pas prise en charge par l’assurance maladie. De même, elle est contre-indiquée si vous souffrez de lésions gastriques et en cas d’antécédents d’appendicite inflammatoire. En cas de pathologie hépatique sévère, évitez la pose d’un ballon gastrique.

Share: