Le portail du corps et de l'esprit » Santé » Appareils auditifs : le point sur les remboursements

Appareils auditifs : le point sur les remboursements

Appareils auditifs : le point sur les remboursements

Vous avez décidé d’acheter un appareil auditif pour guérir votre surdité ? Mais vous voulez savoir si l’achat de cet appareil vous sera remboursé par la Sécurité sociale. Voici quelques éléments de réponse.

La Sécurité sociale rembourse-t-elle les appareils auditifs ?

La Sécurité sociale rembourse aux patients une part du prix des appareils auditifs. En 2018, la base de remboursement était de 199,71 €, mais elle a très vite augmenté entre 2019 et 2020 jusqu’à 350 € dans le cadre de la réforme 100% Santé. Le 1er janvier 2021, ce seuil a encore été élevé à 400 €.

Encore appelée le tarif de convention, la base de remboursement de la Sécurité sociale (BRSS) complète l’Assurance maladie du patient. Elle s’élève à 240 € en moyenne par appareil auditif (classe I et II). Les appareils auditifs de classe I sont la plupart du temps totalement pris en charge par les mutuelles. En revanche, les appareils de classe II sont partiellement pris en charge. Le reste du paiement est à la charge du patient.

Pour bénéficier de cette aide, vous devez remplir certaines conditions. La prothèse auditive doit obligatoirement faire partie de la liste des produits et prestations (LPP) pris en charge par l’Assurance maladie. Par ailleurs, il est aussi exigé d’effectuer l’achat de l’appareil avec l’ordonnance d’un médecin généraliste ou ORL. L’audioprothésiste doit également vous établir un devis normalisé qui est conforme aux exigences de la réforme 100 % santé. Pour en savoir plus sur les appareils remboursables par la Sécurité sociale, n’hésitez pas à demander conseil dans un centre auditif lors de l’achat.

appareil auditif, centre auditif

Comment sont remboursés les bénéficiaires de la CMU-C ?

La CMU-C est la couverture maladie universelle. Les bénéficiaires de la CMU-C ont en principe droit à un accès au soin ainsi qu’au remboursement des prestations et soins médicaux. Cette protection médicale est offerte à toute personne résidant en France de façon stable et régulière. Il faut aussi que ces personnes ne bénéficient pas d’un régime d’assurance maladie obligatoire (AMO). Dans ce contexte, les barèmes de remboursement des appareils auditifs varient en fonction de l’âge du patient.

Pour les bénéficiaires âgés de 20 ans et plus, la prise en charge de la complémentaire santé solidaire s’élève à 800 €. Si toutefois vous choisissez un appareil auditif qui dépasse ce budget, vous êtes tenus de payer la différence de prix. En revanche, les bénéficiaires âgés de moins de 20 ans ont droit à un remboursement de 1400 €. Tant que vous restez dans cette fourchette de prix, vous bénéficiez d’un remboursement à 100 % de vos achats.

Quelles sont les aides financières pour les appareils auditifs ?

En dehors des remboursements pour les appareils auditifs de la Sécurité sociale, il existe aussi des aides financières pour financer ces dépenses médicales. On trouve :

  • l’aide au financement des prothèses auditives de l’AGEFIPH (Association de gestion du fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées),
  • l’aide au financement des appareils auditifs de l’OETH (Obligation d’emploi des travailleurs handicapés),
  • l’aide financière PCH (Prestation de compensation du handicap) pour les personnes adultes malentendantes ou sourdes,
  • l’aide du FIPHFP (Fond pour l’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique).

Ces aides couvrent en règle générale la totalité ou une partie des frais médicaux.

Share: