Le portail du corps et de l'esprit » Santé » L’abcès dentaire

L’abcès dentaire

L’abcès dentaire

Un abcès dentaire prend source soit d’un problème de gencive, soit d’un problème de dent. C’est une infection bactérienne qui touche les tissus parodontaux, se manifestant communément par un gonflement notable de la gencive. Ce gonflement reflète l’accumulation de pus dans les tissus entourant la racine de vos dents.
L’abcès dentaire peut être très douloureux comme indolore. Cette infection est assez commune, cependant elle peut vite dégénérer et causer d’énormes complications.

Les types d’abcès dentaire ?

Abcès parodontal

La plupart des personnes affectées par ce dernier ont eu des problèmes de déchaussement dentaire, ou se sont fait récemment extraire une dent de sagesse. Apparaît comme une poche parodontale entre la gencive et la dent.

Abcès apical

Touche généralement les personnes ayant subi une fracture dentaire, où ayant une dent cariée mal soignée, ou une carie trop profonde. Si vous avez un abcès apical, vous pouvez le sentir à la douleur lorsque vous mâchez.

Abcès péricoronaire

Plus spécifique, l’abcès dentaire sous couronne apparaît sur les tissus entourant une couronne dentaire. Une personne touchée par un abcès péricoronaire verra sa gencive gonflée et enflammée, son haleine dégradée, et sentira une douleur insupportable prenant source au niveau de la racine de la dent affectée. L’abcès péricoronaire s’accompagne généralement de fatigue et de fièvre.

Qu’est ce qui cause une abcès dentaire ?

L’abcès dentaire peut démarrer à partir de différentes infections bucco-dentaires. La plus commune de toutes est l’infection de la chambre pulpaire de la dent (pulpite), cavité centrale de la dent, essentiellement composée de nerfs et de vaisseaux sanguins. Les bactéries, une fois installées, s’y multiplient et se propagent à travers la dent jusqu’à la racine et l’os.
La pulpite étant elle-même une infection résultant généralement d’une carie non traitée, on peut comprendre toutes les étapes qui mènent à un abcès dentaire ; en effet, lorsque vous commencez à avoir une carie, les bactéries détruisent l’émail de l’extérieur, puis attaque la dentine ; c’est là qu’apparaît la douleur. Les bactéries finissent par proliférer jusqu’à atteindre la pulpe. Une fois la pulpe infectée, ce sont tous les tissus environnant qui seront affectés. C’est à ce moment précis que l’on peut parler d’abcès dentaire.

Si l’on devait donner une liste des facteurs encourageant la formation d’un abcès dentaire, on trouverait dedans :

  • Une mauvaise hygiène bucco-dentaire, une absence de soins dentaires ;
  • un coup subit à la dent, qui sans que vous vous en rendiez compte, ne reçoit plus de sang et de nutriments ;
  • la consommation d’alcool et de tabac ;
  • la consommation excessive de féculents, d’aliments et de boissons riche en sucre ;
  • le bruxisme ;
  • Un système immunitaire défaillant, affaibli ;
  • Maladie touchant les gencives, gingivites ;
  • Pose d’une couronne ou une obturation réalisée trop près de la chambre pulpaire de la dent.

Anticiper un abcès dentaire

Un abcès dentaire, s’il n’est pas traité à temps, peut créer d’énormes complications. En effet, une fois que l’infection s’est installée dans les tissus autour de la dent, les bactéries peuvent utiliser le sang pour se déplacer dans votre organisme. Le cœur, les reins, les yeux, même les articulations peuvent en être affectées.

Il est possible de prévenir l’apparition d’un abcès dentaire en étant vigilant. On peut surveiller plusieurs symptômes qui permettent d’anticiper et d’agir en conséquences.
La première alerte est donnée par votre gencive. Celle-ci gonfle, rougit, provoque une sensation de chaleur, et peut occasionnellement saigner. Si vous observez ceci, gardez un œil sur l’évolution de la situation.
La deuxième alerte, plus significative de l’abcès, est l’inconfort qu’il va provoquer. Si vous commencez à ressentir de la douleur au niveau d’une dent lorsque vous vous alimentez, que votre mâchoire semble réagir différemment à la mastication, c’est que l’infection a gagné du terrain. Cette douleur peut s’accompagner d’une sensation de fatigue, et d’une montée de fièvre.

Ensuite, et c’est un incontestable symptôme d’un abcès dentaire, vous pourrez observer l’apparition de pus sortant de votre bouche. Aussi, une substance blanchâtre se sera formée autour de la zone précédemment gonflée. Cette substance s’accompagne généralement d’un goût en bouche assez répugnant, d’une mauvaise haleine, et d’une sorte de mélange de sang et de salive.
Attention, si jamais la douleur disparaît, cela ne signifie pas que vous vous êtes débarrassé de l’abcès dentaire, mais très certainement que la pulpe de votre dent est morte à cause de l’infection.

Abcès dentaire : traitement

Si vous remarquez que vous avez un potentiel abcès dentaire, il vous faudra prendre rapidement rendez-vous avec un chirurgien-dentiste, le seul à pouvoir résoudre votre problème. Ce dernier se chargera de drainer, nettoyer et reconstruire votre dent infectée, de sorte que les bactéries ne puissent revenir. Il ouvrira votre dent afin de supprimer l’infection des extrémités des racines, ou procédera à extraction si celle-ci est morte. Si présence de pus il y’a, le dentiste vous en débarrassera.
Vous serez sous traitement antibiotique après l’intervention.

Soulager la douleur en attendant un traitement

En attendant votre rendez-vous chez votre praticien, il est possible d’atténuer la douleur avec des produits à la portée de tour :

  • Bicarbonate de soude. À utiliser en bain de bouche, il calme la douleur causée par l’abcès efficacement.
  • Clou de girofle. Possède de grandes propriétés anesthésique et analgésique. Vous pouvez le mâchouiller près de la zone où vous avez mal, ou en faire une infusion que vous utiliserez en gargarisme. On apprécie le clou de girofle car il possède également un effet antiseptique.
  • Huile essentielle de menthe poivrée. Vous la connaissez surement déjà pour ses utilisations multiples permettant de lutter contre de fortes douleurs. Eh bien cette huile fonctionne également pour les abcès dentaires. Il suffit d’en appliquer une goutte sur la zone douloureuse via un coton-tige par exemple. On peut également trouver des huiles essentielles au clou de girofle aux mêmes propriétés.

N’essayez pas de soigner vous-même un abcès dentaire. Ne tentez pas de le gratter, le crever, et ne prenez pas d’anti-inflammatoires. Continuez simplement à vous brosser les dents, même en cas de douleur ou de saignements, c’est important.

Dossiers liés aux dents : bridge, prothèse, implant, déchaussement, tarte, facettes, …

Share: