Le robot ARTAS : le meilleur de la technologie pour la greffe de cheveux

Le robot ARTAS : le meilleur de la technologie pour la greffe de cheveux

Greffe des cheveux : les robots remplaceront-t-ils les humains ? La greffe de cheveux se fait de plus en plus fréquente depuis la démocratisation des opérations. Des interventions se font partout dans l’hexagone par des spécialistes expérimentés dans le domaine de la chirurgie dermatologique. Des opérations qui se font en mode ambulatoire et qui triomphent d’un taux de réussite qui frôle les 90%. Mais l’évolution technologique a donné un élan aux opérations pour les muter vers une automatisation partiale voire complète. En effet avec l’arrivée des robots, les opérations de la greffe se font de moins en moins à la méthode traditionnelle. Ainsi, avec l’assistance d’un spécialiste, la greffe peut s’opérer sans la présence de tout le corps médical.

Des machines d’une grande précision

Grâce à la robotique, la chirurgie a pris un nouveau virage. Une chirurgie assistée par ordinateur permet d’effectuer des opérations d’une précision inouïe. C’est une révolution dans le marché de l‘implant capillaire. Chez les hommes comme chez les femmes, le robot traite tous les stades de calvitie d’origine androgénique. La rapidité de traitement à la cadence du robot permet le prélèvement jusqu’à 900 greffons par heure. Il est également possible de prélever plus de 3000 greffons contre seulement 1800 greffons avec la méthode FUE manuelle.

De surplus, une matrice programmée effectue un brossage de la surface crânienne et détecte les zones les plus favorables aux prélèvements. C’est une bonne chose, car cela limite d’une part l’échec de certaines follicules jugées de très faible résistance, et d’autre part car on évite des effets rudimentaires après l’opération. Une simulation en 3D donne une vue d’ensemble aux spécialistes afin de visualiser toutes les étapes de l’intervention et de scanner les zones d’intervention.

Déroulement de l’opération

Après de nombreuses séances préparatoires en amont, les chirurgiens fixent un rendez-vous pour l’opération et donnent les dernières recommandations pour l’arrivée du patient au bloc opératoire. L’intervention avec le robot artas se fait sous anesthésie locale en ambulatoire et dure entre quatre et six heures selon l’importance de l’opération. Le patient doit se raser complètement la tête quelques jours avant la séance.

Grâce à une imagerie contrôlée par un logiciel intelligent, le bras du robot réalise en temps réel une cartographie des zones donneuses et sélectionne les meilleures chevelures à récolter. Artas calcule instantanément l’angle et l’orientation des cheveux. Durant l’opération le robot calcule le nombre de follicules implantées et fait des tris de greffons. Après avoir fait ses choix et sélections, le robot débute les incisions, les punchs réalisent les implants méticuleusement par le médecin qui suit le schéma tracé par le robot.

Certes, l’intervention laisse des cicatrices aux endroits où le robot Artas a prélevé les cheveux, mais il s’agit de minuscules lésions qui cicatrisent entièrement en moins de deux jours et qui ne laissent absolument aucune trace visible sur vos cheveux.

Share:

You might also like …