État psychologique après un décès

État psychologique après un décès

La perte d’un être cher est une épreuve très difficile à surmonter. Le deuil nous plonge dans un état de vide, de tristesse et de mal-être général avec lequel il faudra, non seulement, apprendre à vivre, mais aussi à surmonter. Dans le processus de travail de deuil, les obsèques occupent une place importante. Savoir que les démarches de deuil ont été bien réalisées est l’un des moyens de surmonter votre chagrin. Vous gagnerez à être bien accompagné à cette étape.

La dépression, la phase aigüe du processus de deuil

Succédant à plusieurs étapes, la dépression est un état émotionnel prenant diverses formes :

  • La tristesse
  • Les pleurs
  • La honte
  • La culpabilité
  • L’irritabilité
  • La colère
  • Etc…

Elle se traduit par un pic de tous ces sentiments qui peuvent modifier les perceptions de l’endeuillé et même développer certaines peurs comme la blemmophobie. Celui-ci est poussé à adopter un état de retrait social, lui imposant une incapacité de réaliser les habitudes du quotidien. Se lever le matin, faire la cuisine, travailler sont autant d’habitudes qui deviennent une véritable épreuve.

C’est aussi à ce moment que vous avez besoin de sentir le soutien  et la compassion des autres. Généralement, les cartes de condoléances transmettent le mieux ce genre de sentiments, à condition qu’elles soient vraiment personnelles comme le propose htps://remerciementdeces.fr.  Ce soutien psychologique est d’autant plus important qu’il facilite l’entame du processus de reconstruction.

Le processus de reconstruction dans le travail de deuil

Le travail de deuil débute généralement par la phase de restructuration. La restructuration consiste pour vous, à intégrer le deuil à votre quotidien. Vous commencez peu à peu à accepter que l’être disparu ne fasse plus partie de votre vie et qu’il faille vous y faire.

Accepter la perte consiste aussi à réussir à se souvenir du mort sans ressentir une vive peine. C’est aussi la phase au cours de laquelle vous décidez de reprendre votre vie en mains et de reprendre vos habitudes professionnelles, sociales et même amoureuses.

La restructuration s’oppose donc aux comportements ritualisés qui veulent que vous interrompiez provisoirement vos activités professionnelles. Le travail de deuil est totalement personnel. Il ne devrait, en aucun cas, respecter un formalisme sociétal qui codifie l’expression de la douleur par le port du noir ou encore le bannissement d’une expression excessive de bonheur.

Par contre, s’il y a une chose à propos de laquelle tous les endeuillés sont en accord, c’est l’impact du bon accomplissement des obsèques dans le processus de deuil.

Share:

You might also like …